×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Harcèlement

    Par L'Economiste | Edition N°:242 Le 08/08/1996 | Partager

    Une Française a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et à 5.000 Francs d'amende pour harcèlement "téléphonique" de la famille de son ex-amant. Elle devra en outre verser 15.000 Francs de dommages et intérêts à l'épouse légitime de son ex-copain.

    La pauvre dame n'a pas arrêté de bombarder le domicile de son ancien amant de coups de fil au rythme de vingt appels par jour. Difficile d'oublier les moments passés au lit avec son ancien compagnon, déclarait-elle au juge. De plus, elle appelait expressément tard dans la nuit "afin de perturber les nuits animées" de celui qu'elle espère encore reconquérir un jour. Mais la titulaire actuelle ne va pas se laisser faire. Elle a promis de rallonger la cure à son mari pour lui éviter toute tentation.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc