×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Habillement
    Un nouveau design pour Diamantine

    Par L'Economiste | Edition N°:3335 Le 06/08/2010 | Partager

    . Un chantier qui sera bouclé fin 2011 . 16 magasins dédiés au vêtement traditionnelCure de jouvence pour Diamantine, la chaîne marocaine de prêt-à-porter traditionnel féminin ! Cette dernière vient de lancer un vaste chantier de refonte totale de son identité visuelle, du concept déco en magasin, du marchandising… Diamantine propose à sa clientèle des collections de châles, djellabas, tuniques et bijoux fantaisie depuis dix ans. «Il y a eu un saut qualitatif des produits qu’il fallait refléter au niveau des points de vente. Nous avons donc repensé tout le concept des magasins de manière à présenter et valoriser nos produits», explique Rita Bennani, responsable de communication et de marketing de Softgroup. Ainsi, le réaménagement intérieur des magasins a été revu par le cabinet 212 Conception. Désormais les locaux offrent à la clientèle des espaces modernes, épurés et accueillants. Le marchandising a été revu de façon à mettre en valeur les produits avec plus de visibilité et d’accessibilité. L’espace de vente et le choix des revêtements ont été conçus de manière à pouvoir accueillir les clientes dans un espace moderne. Le nouvel espace de vente Diamantine prévoit désormais trois zones: l’accueil, une zone articles quotidiens et une autre pour les vêtements de soirée. Chaque zone est segmentée à l’aide de bandes lumineuses pour faciliter le choix à la cliente.Par ailleurs, une rosace évoquant l’artisanat marocain constitue le nouveau logo de la chaîne. Diamantine a opté pour une signature, «Pure création marocaine» pour marquer son positionnement et son «territoire métier». Diamantine compte 16 points de vente à travers le pays, employant une soixantaine de personnes, sans compter les employés de la production. «L’objectif de la chaîne est de transformer l’ensemble des magasins d’ici fin 2011, et de continuer le développement de la marque», ajoute Rita Bennani. Diamantine, qui développe deux collections de prêt-à-porter traditionnel marocain par an, envisage d’étoffer son réseau de points de vente. Un nouveau magasin ouvrir d’ailleurs bientôt un nouveau magasin à Rabat. La chaîne est également présente à l’international, notamment en Algérie et à Dubaï. Diamantine est une filiale de Softgroup, une holding familiale qui opère à trois niveaux : textile, immobilier à travers Soft KLK et prises de participations dans diverses sociétés cotées en bourse. Softgroup est une holding intégrée et se situe en amont du textile. Une branche qui emploie 2.500 personnes et dont les usines s’étendent sur 120.000 m2. 50% du chiffre d’affaires du groupe provient du marché local, le reste est réalisé à l’export vers 30 pays.H. E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc