×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    France/E-commerce: Plus de 30 milliards d’euros de CA en 2010

    Par L'Economiste | Edition N°:3418 Le 06/12/2010 | Partager

    . Près de 27 millions de Français achètent sur InternetPlus de 30 milliards d’euros. Ce sera le montant du chiffre d’affaires du e-commerce en France en 2010, contre 25 milliards d’euros en 2009, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). Parmi les raisons de ce dynamisme, figure le nombre de cyberconsommateurs qui est toujours en progression, plus de 27 millions de Français achètent sur Internet (4 millions de plus par rapport à l’an dernier), soit la moitié de la population française de plus de 11 ans. Les cyberacheteurs dépensent toujours plus sur Internet et le niveau de confiance et de satisfaction ne cesse de croître. Noël est un rendez-vous important pour les sites marchands. «La croissance du e-commerce présente deux moteurs : de plus en plus de Français qui achètent sur Internet, et de plus en plus d’entreprises qui ont pignon sur Web, utilisent le Web pour commercialiser leurs produits», souligne Marc Lolivier délégué général de la Fevad. Parmi ces produits, on retrouve notamment le voyage, premier marché du e-commerce qui génère plus de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires (25% de part de marché), les produits high-tech, les vêtements et les produits culturels. Marché dynamique, le e-commerce voit aussi arriver d’autres secteurs : équipement de la maison, santé, beauté, et les jouets, un marché qui explose à Noël. De grandes enseignes comme Toy’R’Us se lancent dans la vente en ligne, ainsi que des pure players qui ouvrent des cyber-rayons de jouets. Aujourd’hui, ce secteur rassemble quelque 60.000 emplois, de façon directe ou indirecte. Avec plus de 10% de croissance chaque année, ce secteur crée de nouveaux métiers. Il faut donc vraiment faire attention à conserver un cadre réglementaire et fiscal qui préserve de développer ces entreprises.J. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc