×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    France: Recul de la production industrielle

    Par L'Economiste | Edition N°:3338 Le 11/08/2010 | Partager

    . -1,7% en juin. L'industrie automobile, la plus touchéeJuin n'apporte pas de bonnes nouvelles pour la production industrielle en France. Elle a, en effet, chuté après une forte progression en mai. En général, «la production industrielle a reculé de 1,7% en juin après un gain de 1,9% en mai, révisé en hausse de 0,2 point«, selon les données CVS-CJO publiées hier mardi par l'Insee. L'indice de la production industrielle est à 91,4 en juin, son niveau de décembre 2008, alors qu'il avait culminé à 104,4 en avril 2008 avant la récession. La rechute de la production industrielle a été particulièrement marquée dans le secteur automobile avec -7,4%. Elle fait face à l'arrêt progressif des aides de l'Etat et à une faible demande interne, ainsi que dans la production d'autres matériels de transport (-4,7%). Dans les autres branches industrielles, la baisse observée est moins franche. La production dans le secteur de la métallurgie a baissé de -1,7%, Même cas de figure dans la fabrication de produits en caoutchouc et plastique (- 1,2%) et la filière bois, papier et imprimerie (-1,5%). Les produits informatiques, électroniques ou optiques ont également reculé de -1%.Dans l'ensemble, sur le deuxième trimestre, la production croît dans l'ensemble de l'industrie de 0,8%, et dans l'industrie manufacturière de 1,3%. «Il y a donc bien une dynamique conjoncturelle positive qui s'est instaurée en France», estime Nicolas Bouzou, économiste chez Asteres. «La hausse de la production manufacturière ressort même à 7,1% par rapport au même trimestre de l'année 2009, période où la production industrielle avait il est vrai chuté de façon extrêmement forte sous l'impact de la crise économique«, relève le journal français Le Figaro.La production industrielle allemande a également baissé en juin, mais elle a augmenté de 5,4% au 2e trimestre, «un rythme sans précédent depuis le début des séries statistiques, grâce aux commandes à l'export«, rapporte Les Echos. «Le contraste avec l'Allemagne est saisissant, on n'est pas du tout sur le même rythme«, constate Olivier Gasnier, économiste à la Société générale.«Cela souligne que toutes les bonnes nouvelles qu'on a actuellement sur la zone euro ont une connotation très fortement allemande et qu'il ne faut pas s'emballer sur la reprise européenne. En France, pour des raisons structurelles, on a une reprise très modérée« rajoute-t-il.M.Az

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc