Economie

Fès/Tourisme: Les opérateurs retrouvent le moral

Par | Edition N°:3168 Le 11/12/2009 | Partager

. Les marchés traditionnels boostent la destination. Les investisseurs séduits LES professionnels du tourisme retrouvent le moral. En effet, la ville de Fès retrouve du succès auprès des visiteurs. Elle a enregistré des scores très positifs, et ce malgré la crise internationale. En chiffres, ce sont plus de 302.000 touristes qui ont visité la destination durant les dix premiers mois de l’année en cours, totalisant ainsi plus de 692.584 nuitées, soit une durée moyenne de séjour (DMS) de 2 jours. Selon le rapport des dernières statistiques du ministère, le nombre de nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés affichent une hausse de +17% en octobre par rapport au même mois de 2008. Ainsi, les catégories d’hôtels classés 3, 4 et 5 étoiles cumulent presque 85% des nuitées totales enregistrées. Toutefois, ces derniers montrent des résultats contrastés en terme de nuitées, en comparaison avec octobre 2008 (Stabilité pour les 3 étoiles, -11% pour les 4 étoiles et +44% pour les 5 étoiles). D’autre part, le taux d’occupation des chambres dans ces établissements s’est accru de +5 points pour atteindre 50% en octobre. Par ailleurs, les riads de la médina connaissent un engouement sans précédent. Certains sont même complets jusqu’à la fin décembre. Depuis janvier, le taux d’occupation connaît une hausse de +2 points par rapport à la même période de l’année précédente pour se situer à 41%. Pour le ministère du tourisme, la croissance des nuitées, constatée surtout durant le dixième mois (+17%) s’explique par la bonne performance réalisée tant par les résidents (+38%) que par les touristes non-résidents (+13%). Par marché, la France arrive en tête avec près de 58.000 touristes. L’Espagne et l’Italie suivent avec, respectivement, des hausses de 23 et 14%. Ces chiffres encouragent les investissements. C’est le cas de la chaîne hôtelière Shaza Hotels, lancée en partenariat en 2006 entre l’opérateur suisse d’hôtellerie de luxe Kempinski et Guidance Financial Group (groupe américain de finance islamique détenu par le qatari Barwa), s’apprête à s’installer à Fès. C’est le partenaire marocain, Cèdre Finances, qui a fait l’acquisition de deux vieux palais dans l’optique d’en confier la gestion, dès fin 2010, à Shaza Hotels après plusieurs mois de restauration. Notons que Cèdre Finances est contrôlé par l’homme d’affaires français Jean-Pierre Lamic. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc