×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Essaouira/Tourisme
    Les besoins du secteur identifiés

    Par L'Economiste | Edition N°:3334 Le 05/08/2010 | Partager

    . Une étude réalisée par la CCIS pour préparer les compétences . Une formation organisée en partenariat avec La Rochelle PROMOUVOIR la formation continue à Essaouira. C’est l’un des objectifs phares de la chambre de Commerce, d’industrie et des services, qui a organisé une formation à l’attention du personnel des établissements touristiques. Une action menée en partenariat avec la ville de La Rochelle, ainsi que la municipalité d’Essaouira et l’Institut spécialisé en hôtellerie et tourisme (ISHT).C’est à partir d’une étude des besoins menée auprès des professionnels du secteur que le module de formation a été établi. 31 établissements (11 restaurants et 20 hôtels et maisons d’hôte) ont été interrogés par la CCIS pour identifier les domaines nécessaires d’intervention. «La demande locale et l’attente au niveau de la formation sont très importantes dans les domaines de la restauration et de l’hôtellerie», indique Abdelhafid Karimi, directeur de la CCIS. Les résultats de l’enquête ont montré que les besoins portent prioritairement sur les techniques de travail en cuisine, ainsi que les services restaurant (accueil et argumentation commerciale des plats, communication avec le client). Quant à la réservation, les services bars et les services étages, ils ne sont pas en reste. «Des besoins dans ces domaines ont également été mis en exergue par l’étude. Nous prévoyons donc de les approfondir lors de la prochaine session, qui aura lieu en 2011», poursuit Karimi. Pour combler les besoins du secteur, 21 stagiaires exerçant dans des restaurants, hôtels ou maisons d’hôtes (notamment l’Heure bleue, Hôtel Atlas Essaouira & Spa, Casa Vera, Sofitel…), ont été sélectionnés pour suivre une formation dispensée par des formateurs venus de La Rochelle, celle ville française jumelée avec Essaouira. Durant six jours, plusieurs aspects du métier ont été abordés tels que l’hygiène, l’accueil, l’argumentation commerciale des plats, la communication avec le client, les techniques de base en cuisine, l’organisation du travail et la mise en valeur des produits locaux. La formation a été validée par une attestation de compétences, qui a été remise aux stagiaires.A noter que c’est la cinquième année que cette formation a été organisée. Elle s’inscrit dans le cadre d’un protocole d’accord conclu entre la CCIS et le lycée hôtelier de La Rochelle, signé pour la première fois en 2002 à Essaouira et qui a été renouvelé en 2005 et 2009. De notre correspondante,Marie-Noëlle RASSON

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc