×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    En marge de l'organisation de Mobexpo 96 : Mobilier: Une association en gestation

    Par L'Economiste | Edition N°:242 Le 08/08/1996 | Partager


    Le mobilier aura son salon du 10 au 15 décembre à la Foire International de Casablanca. Pour cette première édition, les organisateurs s'attendent à la participation d'une quarantaine d'entreprises. Le nombre de visiteurs n'est pas encore évalué. L'organisateur avance avec prudence le chiffre de 50.000 personnes. Ce salon se fixe pour objectif d'inclure tous les segments du mobilier: le mobilier d'intérieur, pour enfant, le mobilier professionnel et urbain. Chacun de ces quatre segments aura son propre salon. Ensemble, les quatre sous-salons seront organisés sur une superficie de 3.000 mètres carrés. Ces précisions ont été données lors d'une réunion organisée le mardi 23 juillet par Sino international, une agence de communication et d'organisation d'événements qui est derrière l'organisation de Mobexpo.

    La constitution d'une association des professionnels du mobilier a dominé les débats. Tous les professionnels présents ont exprimé le besoin de créer une telle institution. "Un organe pour réfléchir sur ce secteur devient essentiel. En effet, le mobilier, principalement artisanal, commence à prendre depuis une dizaine d'années une ampleur industrielle", indique M. Mouncef Kettani, directeur de Sino international. Cette réunion s'est avérée fructueuse puisqu'elle a abouti à la création du comité préparatoire pour la constitution de l'association. Mme Fikria Berrada, directrice de Kaoba, MM Rachid Sebti, directeur d'Anfa Meuble et de Bo Concept, Amine Benkirane, directeur général de Kitéa, Aziz M'Daghri, un industriel du mobilier, Ahmed Rajaoui, spécialisé dans la quincaillerie, Abdelkrim M'Rabti, architecte-designer et Sino international font partie de ce comité. Il se réunira le 4 septembre. Le comité souhaite par ailleurs la participation d'autres professionnels du secteur.

    En outre, M. Kettani prévoit des rencontres avec la CGEM pour étudier la possibilité de créer d'abord l'association puis une fédération des professionnels du mobilier. D'ailleurs, concernant le lieu de tenue de la deuxième réunion, les participants ont souhaité que ce soit au siège de la CGEM.

    En incitant à la création de cette association, l'organisateur de Mobexpo veut donner au salon toute sa crédibilité. "Il ne sera que plus réussi s'il est appuyé par les concernés eux-mêmes". De l'avis de tous les participants à la réunion, les autres salons ont péché par manque de professionnalisme et aussi par le fait que le mobilier n'existait que de manière accessoire à côté d'autres thèmes.

    M. E.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc