×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:229 Le 09/05/1996 | Partager

    FMI: 216 millions de Dollars pour le Kenya

    Le Kenya a obtenu du Fonds Monétaire International un prêt de 216 millions de Dollars (1$US=8,80DH) sur trois ans visant à financer les réformes économiques du pays. La première tranche annuelle sera versée en deux parties dont la première dès le 15 mai.
    Le Fonds affirme que les réformes menées par le Kenya depuis trois ans sont "considérables": levée du contrôle des prix et du commerce extérieur, fixation par le marché des taux d'intérêt et du cours de la monnaie.
    Par ailleurs, le Kenya doit ramener son déficit public à 1,9% du PNB cette année, après 2,5% en 1995, et le déficit de la balance des paiements à 1,3%, contre 4,2% l'année dernière.



    Commerce extérieur: Hausse de l'excédent français en février

    Le commerce extérieur français a dégagé un surplus de 10,2 milliards de Francs (1FF=1,71DH) en février, contre 8,2 milliards un mois plus tôt, selon les chiffres de la direction des Douanes.
    Les importations ont reculé, passant de 112,7 milliards en janvier à 107,4 milliards le mois suivant. Les exportations ont également baissé, atteignant 117,6 milliards contre 121 milliards en janvier.
    Sur les deux premiers mois de l'année, l'excédent s'établit donc à 18,4 milliards, après 16 milliards sur la même période de 1995.




    Brésil: Adoption d'un plan de croissance et d'emploi

    Le gouvernement brésilien a adopté un plan de soutien à la croissance et à la création d'emplois. D'un montant de 54 milliards de Dollars (1$US=8,80DH) et baptisé "Pro Empleo", il est destiné à financer des dépenses d'investissement dans les transports, l'environnement, le tourisme et l'industrie.
    Cette année, les entreprises publiques comptent investir 11,8 milliards de Dollars, dont la moitié dans les télécommunications, et créer quelque 600.000 emplois directs et indirects.
    D'ici à 1999, l'assainissement et le développement urbain devraient absorber 189 milliards pour 773.000 emplois espérés.




    Lutte contre le chômage: L'ONU critique les pays riches

    Le Pnud (Programme des Nations Unies pour le Développement) critique, dans un rapport publié le 30 avril dernier, la politique menée par les pays industrialisés an matière de lutte contre le chômage et d'aide au développement.
    Entre 1969 et 1994, note le document, le taux de chômage a augmenté de moitié aux Etats-Unis, triplé au Canada et quintuplé au Royaume-Uni. Dans l'Union Européenne, il s'est accru de 600% en moyenne.
    Afin de lutter contre le chômage, le Pnud recommande de "renverser la spirale de stagnation des revenus et de la demande globale" et de réduire "les contraintes monétaires à la croissance".

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc