×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:227 Le 25/04/1996 | Partager


    Chocolat: Bruxelles propose l'utilisation d'autres graisses
    Les exportateurs de cacao comme la Côte-d'Ivoire, le Ghana et le Cameroun risquent d'être pénalisés si le Parlement européen autorise l'utilisation dans le chocolat de graisses végétales autres que le beurre de cacao. Bruxelles a proposé d'autoriser l'incorporation de 5% d'autres graisses dans le chocolat à condition que cela soit indiqué de manière "claire, neutre et objective" sur l'étiquette.
    Selon la directive de 1973, le chocolat européen ne peut être fabriqué qu'à base de matière sèche de cacao (au moins 35%) et de beurre de cacao (18%). Pourtant, la plupart des pays qui avaient adhéré à la CEE puis à l'UE ont obtenu des dérogations leur permettant d'utiliser des produits de substitution (noix de karité, illipé, huile de palme et sal indien).
    Concrètement, la Commission propose de généraliser cette dérogation et de laisser chaque pays décider de sa voie: cacao ou matières de substitution.

    Afrique du Sud-France: Accords pour 155 millions de FF

    La France et l'Afrique du Sud ont signé trois protocoles d'accords pour un montant global de 155 millions de Francs (1FF=1,71DH) en prêts et garanties de crédits à l'exportation. Cette enveloppe est destinée entre autres à l'équipement d'un collège technique de Pretoria (5 millions de Francs) et à l'achat de deux portiques scanners pour éviter les fraudes douanières (30 millions).

    Population française: +45% entre 1946 et 1995

    La France métropolitaine compte 58 millions d'habitants aujourd'hui contre 40 millions en 1946, selon une enquête démographique publiée par l'Insee. Cette croissance s'explique en grande partie par l'excédent naturel des naissances sur les décès et dans une moindre mesure par le gain migratoire.
    L'excédent naturel n'est jamais tombé en dessous de 200.000 et le nombre de décès est resté stable entre 500.000 et 550.000 par an.
    De leur côté, les soldes migratoires sont restés constamment positifs en raison notamment du regroupement familial. Autres constats: en 50 ans, le vieillissement de la population s'est accentué (20% ont 60 ans et plus) et la part des jeunes a décru (les moins de 20 ans constituent 26% de la population contre 29,5% en 1946 et 34% en 1966).

    Télécoms: Une quadrilatérale pour accélérer les négociations

    Les ministres du Commerce des Etats-Unis, de l'Union Européenne, du Japon et du Canada se sont réunis le week-end dernier à Kobé, au Japon, pour faire progresser la libéralisation des télécommunications. Un dossier qui traîne depuis plus de deux ans au Gatt puis à l'OMC. L'enjeu est de taille, le marché étant estimé à quelque 500 milliards de Dollars par an (1$US=8,80DH).
    Pour l'heure, 21 gouvernements seulement ont présenté des offres d'ouverture de leurs marchés alors que l'objectif est d'obtenir un engagement de la plupart des pays du globe.
    Outre les aspects techniques du dossier, la "quadrilatérale" devait également se pencher sur les moyens à mettre en oeuvre de manière à empêcher les pays non signataires du futur accord de "profiter gracieusement des facilités offertes en faisant transiter leur trafic international par les zones à bas tarifs", rapporte Le Figaro.

    Commerce: Le Japon a réduit son excédent avec les Etats-Unis

    L'excédent commercial du Japon s'est élevé à 96,2 milliards de Dollars (1$Us=8,80DH) au terme de l'année fiscale 1995-96 achevée en mars. C'est la première fois en quatre ans que le surplus commercial passe en dessous de 100 milliards, selon le Ministère de l'Industrie et du Commerce Extérieur.
    En un an, le Japon aura réduit de 35,6% son excédent avec les Etats-Unis et de 25,1% vis-à-vis de l'Europe.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc