×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Dialogue dans la Fonction publique
    La leçon française
    Par Mohammed SAIRI, universitaire

    Par L'Economiste | Edition N°:2175 Le 20/12/2005 | Partager

    Christian Jacob, le ministre français de la Fonction publique, a reçu le 7 décembre dernier les représentants des syndicats pour négocier certaines questions statutaires et matérielles concernant les fonctionnaires, comme il est de coutume dans ce département ministériel qui, sans désemparer, entretient consultations sur négociations avec les représentants du personnel de l’Etat.Il a une stratégie par rapport aux points inscrits, les questions relevant du statut des personnels peuvent être discutées et évacuées en premier lieu à l’ordre du jour: revalorisation du point d’indice, reconnaissance des compétences et de l’expérience, dynamisation des promotions, aide à la garde d’enfant, au déménagement au logement etc.), celles ayant une incidence financière au plus tard au printemps prochain. Il ne cède pas un iota sur sa méthodologie de travail.Les syndicats de leur côté tiennent à discuter d’abord de la revalorisation du point d’indice et des questions statutaires ensuite. Deux positions diamétralement opposées mais conciliables à terme, dès lors que les syndicats affirment ne recourir à la grève que dans les cas extrêmes. La suite importe peu.. EnseignementsPour notre propos, quels enseignements peut-on tirer de cet exercice à l’allure simpliste? Au moins quatre.- Primo, quand il s’agit de statut du personnel, les syndicats ont un seul interlocuteur, c’est le département de la Fonction publique dont les prérogatives permettent de dépasser de loin les simples engagements ou les vœux pieux, et qui peut négocier des questions ayant trait à tous les aspects du statut du personnel, y compris celles ayant une incidence financière. Il est évident que pour ce faire, il obtient de la primature les autorisations et les limites de son action. Les syndicats y trouvent un interlocuteur fort, crédible et incontournable.- Secundo, au niveau national, les syndicats n’agissent pas en ordre dispersé et intègrent leurs revendications dans un cahier qui couvre toutes les attentes des fonctionnaires sans distinction de département, de statut ou de régime juridique. Il s’agit de défendre les intérêts d’un seul corps dans son intégralité et obtenir des résultats pour l’ensemble du corps. La perception syndicale des problèmes de la Fonction publique est globale et maîtrisée, elle n’est pas atomisée et se prête à des solutions et à des mesures généralisées aux différents cadres. Cela n’exclut pas de discuter séparément les problèmes soulevés par un corps particulier.- Tertio, la grève est un moyen de pression ultime. A l’évidence, le recours à la grève procède d’une conviction qui cultive le civisme à son paroxysme et mesure l’impact de son mot d’ordre sur le fonctionnement du service public, au-delà d’un balisage réglementaire efficient.- Quarto, on peut souligner que les augmentations de salaires ne s’expriment pas en majoration de primes ou en création d’indemnités nouvelles, qui en fait ne peuvent intéresser qu’un seul sous-ensemble de fonctionnaires. Elles s’expriment en revalorisation du point d’indice qu’on peut facilement indexer au coût de la vie. Car une prime ou une indemnité peut être octroyée ou majorée aujourd’hui et retirée par la suite, si les conditions dans lesquelles elle est attribuée cessent d’exister. Pis, elle peut être servie au moment de l’activité et ne pas être intégrée au calcul de la pension, elle cesse d’être servie à la retraite, au moment où on en a le plus besoin.Alors méditons et approfondissons la méditation!

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc