×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Croissance mondiale : Le FMI table sur 3% en 1994 et 3,5% en 1995

    Par L'Economiste | Edition N°:148 Le 06/10/1994 | Partager

    "La production mondiale va s'accroître d'environ 3% en 1994 et de 3,5% en 1995, deux fois plus rapidement que dans les années 1990 à 1993", selon le rapport semestriel du Fonds Monétaire International (FMI) publié le 29 septembre. Par rapport aux perspectives de croissance établies en mai dernier, le fait nouveau, note le Figaro, est la sortie de la crise de l'Afrique. Sa croissance est estimée à 3,3% cette année et à 4,5% en 1995 mais elle est inégalement répartie.

    Elle devrait davantage profiter au Kénya et à la Côte d'Ivoire qu'au Cameroun ou au Nigéria. La reprise attendue dans cette partie du monde est rendue possible par la remontée des cours des matières premières et par des taux de change mieux adaptés, expliquent des experts du Fonds. En comparaison, toujours avec les dernières prévisions, c'est I'Union Européenne qui affiche la plus forte réévaluation: 0,8 point de croissance supplémentaire en 1994 et 0,3 point l'année prochaine.

    En Allemagne, le PIB devrait progresser de 2,3% cette année contre 0,9% annoncé au printemps. Le Royaume-Uni et la France devraient également connaître une croissance supplémentaire de 0,8 et 0,7 point respectivement. Pour les pays industrialisés, les taux de croissance devraient "converger en 1994 et en 1995", indique le FMI. Pour les Etats-Unis, les experts tablent sur un ralentissement du rythme de croissance.

    Côté Asie, le Fonds prévoit 8 % de croissance en 1994 et 7,5% l'année suivante. Les pays en développement, où le PIB global doit augmenter de 5,6% en 1994 et 1995,et l'Asie constituent donc les deux régions du monde qui connaîtraient les plus forts taux de croissance.

    Synthèses réalisées par Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc