×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Citroën renoue avec le haut de gamme
    DNES à Paris, Mohamed AKISRA

    Par L'Economiste | Edition N°:2173 Le 16/12/2005 | Partager

    . Une suspension remarquable pour la C6 . Le modèle au Maroc en mars 2006AVEC la C6, Citroën effectue un come-back sur le marché des berlines haut de gamme. Absente de ce segment depuis le retrait de la XM en 2000, la marque aux chevrons revient avec panache: Jacques Chirac, en personne, a descendu les Champs-Elysées à bord du nouveau modèle, à l’occasion du 14 juillet, comme ce fut le cas de De Gaulle avec la DS. Aisance et confort sont les principales caractéristiques du nouveau véhicule. Sa silhouette évoque à la fois l’élégance de la berline et la fluidité du coupé. «C’est un produit qui sera le porte-drapeau de la marque», a lancé Frédéric Banzet, directeur des affaires internationales chez Citroën. C’était lors de la conférence de presse qui a suivi les essais effectués, en début de semaine, entre Paris et Reims. «La C6 a nécessité un grand effort et beaucoup de savoir-faire», indique le constructeur. Sur la route, la suspension active à flexibilité et amortissement pilotés est le point fort de la C6. Très confortable, elle fait appel à des vérins et à de l’azote jouant le rôle de coussin d’air. L’amortissement est variable selon 16 états gérés indépendamment sur les quatre roues jusqu’à 400 fois par seconde. Résultat: une impression de planer.Avec une habitabilité de 1,83m, l’excellent filtrage des bruits extérieurs et un bon système de climatisation grâce à la diffusion douce, le confort à bord de la C6 est assuré. Sans parler du réglage électrique des sièges avant et arrière (pack lounge). Côté équipements, c’est le grand jeu: affichage tête haute, frein de stationnement électrique, alerte de franchissement involontaire de ligne (Afil), aide au stationnement avant et arrière… S’agissant de la mécanique: deux motorisations sont disponibles: le 2.7l V6 Hdi de 208 cv en diesel et le V6 essence dont la puissance a été portée à 215 cv. Le tout associé à une boîte automatique à six rapports.Construit à 100 unités/jour dans l’usine de Rennes, le nouveau modèle a nécessité un investissement de 600 millions d’euros, selon Bernard Casanova, directeur adjoint de la communication. Malgré la grande concurrence des modèles allemands sur ce segment, les responsables de Citroën restent confiants. Ils tablent sur 20.000 ventes par an. La berline sera commercialisée en France entre 41.900 et 54.600 euros. Les marchés ciblés sont essentiellement la France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Chine. Au Maroc, la C6 sera disponible en mars prochain. Les prix ne sont pas encore fixés.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc