×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Budget UE: La proposition britannique déçoit

    Par L'Economiste | Edition N°:2166 Le 07/12/2005 | Partager

    . Les 25 toujours dans l’impasseLa proposition britannique de budget de l’UE a peu de chances d’être acceptée et il sera difficile de mettre fin à l’impasse lors du sommet européen de Bruxelles (15-16 décembre), a déclaré, mardi 6 décembre, le ministre allemand des Finances, Peer Steinbrück.Mais il n’a toutefois pas exclu complètement un accord au sommet de Bruxelles sur le budget 2007-2013 après la proposition britannique de lundi, qui a suscité de vives critiques parce qu’elle cherche à diminuer les fonds accordés aux plus pauvres des Etats membres.«Nous sommes en train de l’étudier (la proposition britannique) et du côté allemand nous n’avons pas encore fini de le faire», a-t-il dit à la presse en ajoutant: «J’ai l’impression qu’elle a peu de chances d’être acceptée en la forme actuelle par les Etats membres».«En particulier pour les nouveaux Etats membres, mais aussi pour certains en Europe occidentale, je pense aux positions néerlandaise ou française, il sera très difficile de faire passer cela au Conseil européen (sommet de l’UE)», a ajouté le ministre allemand, en marge d’une réunion régulière des ministres des Finances. Les 25 tentent de trouver un compromis sur le budget qui est dans l’impasse depuis le sommet de juin, en raison notamment du refus de la Grande-Bretagne d’abandonner son «rabais» et de l’opposition de la France à la remise en cause de la Politique agricole commune (PAC).Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc