×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    BTP: Tableau de bord stable pour le 4e trimestre

    Par L'Economiste | Edition N°:3421 Le 10/12/2010 | Partager

    . Les prévisions des patrons relevées par le HCP . Carnets de commandes normaux pour tous les secteursCe sont des tendances disparates que celles révélées par l’enquête de conjoncture du Haut commissariat au plan (HCP). Pour le quatrième trimestre 2010, les patrons prévoient une quasi-stabilité de l’activité dans le BTP, une amélioration de la conjoncture dans le secteur manufacturier et une baisse dans l’énergie et les mines. Cette dernière s’expliquerait par une diminution de la production de l’électricité et par une régression de la production des «minéraux non métalliques». Pour autant, la production des composés, en particulier, des phosphates, serait en nette hausse par rapport au même trimestre 2009. Les chefs d’entreprises tablent aussi sur une hausse des effectifs dans l’énergie contre une baisse dans le BTP. En revanche, une stabilité de l’emploi est prévue dans les mines et les industries de transformation. Par rapport au troisième trimestre 2010, les chefs d’entreprises parlent d’une légère hausse de l’activité dans le BTP comparativement au trimestre précédent. C’est d’ailleurs le cas de 36% des patrons opérant dans les travaux publics dont les «travaux spécialisés de génie civil» et la «construction du gros œuvre de bâtiments».La production du secteur énergétique s’est également bien comportée. Elle est en progression sous l’effet conjugué de l’accroissement de la production de l’électricité et du pétrole raffiné. En revanche, l’on constate une légère baisse dans les industries de transformation. Un repli que les chefs d’entreprises attribuent à un recul de la production dans les branches des «produits des industries alimentaires», des «produits issus de la transformation des minéraux de carrière» et des «produits de l’industrie métallique de base». Même constat pour le secteur minier dont la baisse de la production serait due à la diminution de celle des «minerais métalliques» et des «minéraux non métalliques». Durant ce troisième trimestre, les carnets de commandes sont jugés normaux par la majorité des chefs d’entreprises dans les mines et l’énergie. C’est le cas aussi pour 7 patrons sur dix opérant dans les industries de transformation et dans le BTP. L’enquête du HCP montre aussi que la marge de la capacité productive non utilisée des entreprises est d’environ 27% dans le BTP, 21% dans l’industrie de transformation et de 18% dans l’énergie. Elle est de 14% dans les mines. K. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc