×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:2172 Le 15/12/2005 | Partager

    . Budget: Londres lie fermement son rabais à la PACLe gouvernement britannique, qui doit présenter mercredi son ultime proposition de budget européen pour 2007-2013, a de nouveau lié fermement mardi 13 décembre l’évolution de son rabais à celle de la Politique agricole commune (PAC). “Le rabais est une anomalie, mais une anomalie fondée sur une anomalie bien plus grande qui est la distorsion des dépenses dans l’UE”, a déclaré aux communes le ministre des Affaires étrangères Jack Straw. “Il demeurera inchangé parmi les 15 membres (présents avant l’élargissement à 25 en mai 2004, ndlr) à moins qu’il y ait un accord sur la cause sous-jacente”, a ajouté Straw dans une allusion transparente à la PAC. “Ce à quoi nous renonçons”, a-t-il ajouté, “c’est la part du rabais qui va à l’aide aux infrastructures des pays qui ont accédé” en 2004.. Terrorisme: L’UE épinglée par AmnestyL’UE ne respecte pas certains droits fondamentaux des personnes dans la mise en oeuvre de sa stratégie de lutte contre le terrorisme, a dénoncé mercredi 14 décembre Amnesty International dans une lettre ouverte aux dirigeants européens. “Lorsque les dirigeants choisissent de se voiler la face, c’est la crédibilité de l’UE qui est compromise, tant en Europe qu’à l’étranger”, a écrit Dick Oosting, directeur du bureau européen de l’organisation humanitaire dans un communiqué. L’organisation juge à cet égard “insatisfaisantes” les réponses de l’UE aux allégations faisant état de vols secrets de la CIA en Europe pour le transfèrement de prisonniers islamistes ou l’existence de prisons secrètes et l’éventuelle “complicité” de certains Etats membres de l’Union.. Etats-Unis: L’immigration atteint un niveau record L’immigration a atteint un niveau record entre janvier 2000 et mars 2005, avec 7,9 millions de nouveaux immigrants (légaux et illégaux), soit le chiffre le plus élevé pour une période de cinq ans dans l’histoire américaine, selon une étude publiée mardi 13 décembre. Plus de la moitié (3,7 millions) des immigrants arrivés après 2000 sont des clandestins, souligne cette étude réalisée par le Centre d’études sur l’immigration à partir de données fournies par le recensement américain. En mars 2005, 35,2 millions d’immigrants (légaux et illégaux) vivaient aux Etats-Unis, soit un niveau record. . Incendie de Londres: Un nuage de fumée menace l’EspagneL’incendie dans le dépôt de carburant de Buncefield, au nord de Londres, ne devrait pas provoquer de pollution majeure, selon l’Agence britannique de l’Environnement. «Il n’y a pas eu d’eau contaminée évacuée hors du site et la volute de fumée qui se dégage du site ne va pas provoquer d’impact significatif sur l’environnement pour le moment», a déclaré le porte-parole de l’Agence. «Cette volute est principalement composée de particules de carbone. Plus elle reste en l’air, plus elle se dispersera sur une vaste zone. Par ailleurs, la météorologie nationale espagnole a indiqué mardi 13 décembre s’attendre à des retombées «très diluées» du nuage de polluants provoqué par l’incendie de Londres. Les stations de détection de la pollution n’ont pour le moment enregistré aucun phénomène particulier, a encore expliqué le chef des prévisions de la météo espagnole.. Italie : Nouvelles tournures du procès BPILa police italienne a entamé, mercredi 14 décembre, une quinzaine de perquisitions chez d’anciens et actuels dirigeants de la Banca Popolare Italiana (BPI), dont l’ex-patron, Giampiero Fiorani. L’enquête, effectuée ces derniers mois, a fait la lumière sur un vaste réseau de personnes en affaires avec Fiorani, qui ont réalisé des opérations financières parfois douteuses. Les gains étaient répartis entre les participants aux opérations, financées par l’argent de la BPI, tandis que les pertes causées par des affaires manquées étaient couvertes par des augmentations de frais bancaires réparties entre tous les épargnants. (AFP). Irak/Elections: Zarqaoui annonce une offensive d’envergure La branche irakienne d’Al Qaïda, dirigée par Abou Moussaâb Al-Zarqaoui a annoncé mercredi 15 décembre sur internet, le lancement d’une offensive d’envergure en Irak contre “les bastions des apostats” afin de “perturber les noces +démocratiques+ de l’impiété et de la prostitution”.”Vos frères dans la branche militaire de l’Organisation d’Al Qaïda en Mésopotamie ont engagé, avec toutes leurs brigades, une conquête louable pour ébranler les bastions des mécréants et des apostats et perturber leurs noces +démocratiques+ de l’impiété et de la prostitution”, écrit le groupe dans un communiqué mis en ligne sur un site islamiste. Le texte, dont l’authenticité ne peut être établie, se réfère aux élections législatives prévues jeudi en Irak.Quelque 15,5 millions d’Irakiens votent ce jeudi pour élire leurs 275 députés à l’Assemblée nationale, une élection placée sous haute surveillance dans un pays meurtri quotidiennement par la violence. Le scrutin a commencé dès lundi, avec le vote des détenus, des malades et des membres de forces de sécurité, soit près de 300.000 électeurs. Mardi et mercredi, ce sont près d’un million d’Irakiens de la diaspora qui se sont exprimés, à travers plus de 500 bureaux de vote dans 15 pays. . Procès Saddam: Rice déplore le peu d’intérêt du monde La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a accusé mardi 13 décembre, avec amertume, la communauté internationale de boycotter le procès de l’ancien dictateur irakien Saddam Hussein et d’avoir fait peu de choses pour le poursuivre en justice. Rice n’a pas spécifié quels pays étaient visés par son accusation et n’a pas précisé ce qu’elle considérait comme un manque de soutien.. Les USA lancent un coup de promotion mondialeLe Pentagone prévoit de lancer une campagne de promotion mondiale de 300 millions de dollars pour améliorer l’image des Etats-Unis et contrer les messages diffusés par les terroristes, révèle mercredi 14 décembre le quotidien USA Today. Aucun exemple précis n’a été donné, mais cette campagne de promotion devrait se traduire, entre autres, par la diffusion d’articles dans la presse et la commercialisation de T-shirts et gadgets à l’emblème des Etats-Unis, indique le quotidien. Cette campagne vise le monde entier, dont les alliés de Washington, et est orchestrée par des experts au département de la Défense. Pour gérer cette campagne, le Pentagone s’est appuyé sur des sociétés de relations publiques dont l’une, Lincoln Group, a été récemment impliquée dans la diffusion d’articles dans la presse irakienne.. La France adjuge ses autoroutesLes groupes espagnol Albertis, français Vinci et franco-australien Eiffage-Macquarie ont été choisis par Paris pour la reprise des autoroutes qui lui rapportera 14,8 milliards d’euros, destinés surtout au désendettement de l’Etat, a annoncé mercredi le ministère des Finances. Les Autoroutes du sud de la France sont cédées à Vinci, la Société des autoroutes du nord et de l’est de la France (Sanef) à Albertis et les Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR) au tandem franco-australien Eiffage-Macquarie. La cession définitive des parts de l’Etat à ces sociétés devrait intervenir «début 2006», selon le communiqué. ASF ont été vendues au prix provisoire de 50 euros par action, la Sanef au prix de 58 euros et APRR pour 61 euros par action. Le gouvernement, confronté à un endettement record, avait décidé la privatisation de trois sociétés d’autoroutes, ce qui avait suscité, l’été dernier, une polémique et des accusations de «brader le patrimoine» de l’Etat. Certains responsables politiques avaient fustigé une mesure financière à courte vue, avec la perte des importantes recettes des péages, ou dénoncé l’entrée de capitaux étrangers au moment où le gouvernement prône un «patriotisme économique» pour s’opposer à l’appétit des investisseurs étrangers pour de grandes sociétés françaises. Avec ses 8.000 kilomètres d’autoroutes, la France est dotée du premier réseau de l’UE, riche de 23.500 kilomètres répartis dans 16 pays, loin devant l’Italie, l’Espagne et l’Autriche.(AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc