×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3420 Le 09/12/2010 | Partager

    . Amende pour un cartel dans les écrans platsLa Commission européenne a infligé, hier mercredi, une amende collective de 649 millions d’euros à des fabricants taïwanais et sud-coréens d’écrans plats à cristaux liquides LCD, qui avaient constitué un cartel illégal, a annoncé le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia. L’essentiel de cette amende sera payé par le groupe sud-coréen LG (215 millions d’euros) et par le taïwanais Chimei InnoLux (300 millions d’euros). Le sud-coréen Samsung, qui avait également participé au cartel, a été exonéré d’amende car c’est lui qui a fourni les premières informations à la Commission.. Les deux tiers du budget de Galileo engagésPrague, la capitale de la République tchèque, pourrait être le lieu du siège de l’agence européenne qui gère le projet Galileo. Les ministres européens de l’Industrie devraient prendre une décision sur ce sujet vendredi 10 décembre. Le directeur de l’agence ne sera quant à lui nommé que dans les prochains mois. Ce projet de satellite européen pour concurrencer le GPS américain a pris du retard. L’UE pourra économiser jusqu’à 90 milliards d’euros grâce à Galileo. Sur les 3,4 milliards d’euros alloués par l’Europe au projet, les deux tiers sont aujourd’hui engagés. 18 des 30 satellites ont été commandés et devraient fonctionner en 2014. Selon le commissaire à l’Industrie, Antonio Tajani, l’UE est «en autonomie financière jusqu’en 2014» sur ce projet.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc