×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Brèves internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:3345 Le 23/08/2010 | Partager

    . OCDE: Une croissance plus forte dans l’UELe produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE a progressé de 0,7% au deuxième trimestre de 2010, comme au trimestre précédent. La croissance du PIB réel a crû de 1% dans la zone euro et dans l’Union européenne : « guidée par une croissance record de 2,2% en Allemagne, son plus fort taux depuis la réunification », selon les statistiques de l’OCDE. Par pays, la croissance du PIB a été de 1,1% au Royaume-Uni, de 0,6% en France et de 0,4% en Italie. Par contre, la croissance du PIB aux États-Unis et au Japon a ralenti à 0,6% et 0,1% respectivement, par rapport aux taux de 0,9% et 1,1% enregistrés au trimestre précédent. En glissement annuel, le PIB dans la zone OCDE a augmenté de 2,8%, en hausse par rapport à 2,4% au trimestre précédent. A noter que l’Allemagne avec 3,7% a enregistré le taux le plus élevé et l’Italie (1,1%) le taux le plus faible.. Le FMI et l’OIT en conclave à OsloLe Fonds monétaire international (FMI) et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont annoncé qu’ils participeraient à une conférence organisée à Oslo le 13 septembre 2010 par le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg. Objectif: réfléchir à de nouveaux moyens pour contribuer à une reprise durable et créatrice d’emplois au lendemain de la crise économique mondiale. Cette conférence est intitulée «Les défis de la croissance, de l’emploi et de la cohésion sociale». Pour rappel, les perspectives de l’emploi continuent de se dégrader dans le monde entier. D’après les estimations du BIT, le nombre de chômeurs dans le monde a tourné autour de 210 millions de personnes en 2010, soit une augmentation de 34 millions depuis la veille de la crise en 2007. . Rentrée pénible pour Sarkozy Entre les critiques de l’ONU pour racisme et discrimination et la difficile réforme des retraites, le président français a une rentrée bien difficile. S’y ajoutent les «affaires» Woerth-Bettencourt qui chaque semaine livrent de nouveaux scandales ou prétendus tels et l’impossible montage financier du budget pour 2011. Les syndicats et l’opposition ont appelé à manifester pour le 7 septembre contre le projet de réforme des retraites, qui allonge la durée du travail. En outre, l’opinion publique considère que le plan de redressement de Sarkozy est injuste et favorise les riches, une critique exprimée y compromis dans sa propre majorité. Parallèlement, le taux de croissance est moins fort qu’espéré. Ceci rendra plus difficile à attendre l’objectif de déficit du Trésor par rapport au PIB, de 6% pour 2011 et 3% par la suite. Pour ne rien arranger, Paris est sous la menace d’une dégradation de sa notation, ce qui serait une catastrophe financière et politique.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc