×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:3338 Le 11/08/2010 | Partager

    . Un groupement espagnol de certification à Tanger La forte présence industrielle espagnole au nord n’est pas sans effets. Parmi ces derniers, l’implantation de l’Association espagnole de normalisation (Aenor) à Tanger. C’est la dixième antenne que cette entité ouvre à l’étranger après celles installées dans divers pays latino-américains et de l’Europe de l’Est. Selon l’organisme espagnol, l’ouverture au Maroc est «une prise de position dans un pays à fort potentiel en matière de certification». Aenor a déjà certifié plusieurs entreprises espagnoles installées au Maroc, dont une grande partie basée dans le Nord. Aenor compte profiter de la dynamique actuelle qui caractérise le pays dans divers domaines tant en matière de production qu’en sécurité alimentaire.La formation est un autre volet sur lequel de grands espoirs sont portés. Déjà, en l’an dernier, plus de 3.500 professionnels ont assisté à des cours de formation organisés par les différentes antennes dans le monde. Et la demande risque d’être importante, à en juger par le grand nombre d’entreprises espagnoles installées au Maroc et au nord. En effet, de grands noms industriels ont décidé de s’installer au nord à Tanger free zone. C’est le cas par exemple de Premo, leader espagnol sur les composants inductifs (électroniques) dont les domaines d’application vont de l’automobile à l’énergie électrique en passant par l’étiquetage et l’identification à distance. C’est le cas aussi d’Indo, entreprise installée dans la zone industrielle de Moghogha et qui est leader en matière de verres d’optique. . Taza-Guercif: 383 entreprises créées au 1er semestre Au total 383 entreprises ont été créées dans les provinces de Taza et Guercif durant le premier semestre 2010. Ce qui représente une hausse de 8,5% par rapport à la même période de l'année précédente. Les entreprises créées se répartissent entre les personnes physiques (280 unités), soit 73,1%, et les personnes morales (103 unités), soit 26,9%. Les MRE originaires des provinces de Taza et Guercif ont créé durant cette période 30 entreprises, soit 36,4% de plus par rapport à la même période de l'exercice 2009. Le secteur du commerce reste le plus représenté avec 168 unités créées, représentant 43,9% suivi par les BTP (24,8%) et les services avec 77 unités (20%). Le reliquat est réparti entre les secteurs d'artisanat (26 unités), le tourisme (6 unités), l'agriculture (4 unités) et l'industrie (3 unités). . Une nouvelle structure de l’Anapec à AzrouLe ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, a procédé récemment, à Azrou, à l’inauguration d’une nouvelle structure de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC). S’exprimant en la circonstance, le ministre a souligné que l’ouverture de cette nouvelle agence favorisera la mise en œuvre des programmes de promotion de l’emploi au profit des jeunes et des cadres de la province.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc