×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: Vivement la rentrée!

    Par L'Economiste | Edition N°:3335 Le 06/08/2010 | Partager

    . Volumes inexistants depuis quelques séances. Les résultats semestriels et la recapitalisation d’Addoha pourraient inverser la tendanceCe n’est pas à proprement dit une surprise. Atone depuis quelques séances, le marché confirme sa petite forme avec des résultats mensuels en deçà du niveau observé en juin. Au terme des sept premiers mois de l’année, le marché central a enregistré un volume d’affaires de 10,7 milliards de DH en baisse de 46% par rapport au mois précédent. La moyenne quotidienne des échanges se contracte pour sa part de 43,5% pour s’établir à 510 millions de DH. Selon une source du marché, «la faiblesse des échanges a été accentuée par les hésitations des investisseurs face à l’augmentation de capital d’Addoha». Les opérateurs attendent les résultats de l’opération avant de revenir à la cote. La recapitalisation de la société immobilière porte sur un montant de 3 milliards de DH. La fin des souscriptions est prévue le 12 août. Entre-temps, Addoha a clôturé, le 3 août, les souscriptions à l’emprunt obligataire de 2 milliards de DH. Selon nos informations, l’opération a été sursouscrite plusieurs fois. Globalement, la baisse du marché en juillet est tout de même à relativiser, surtout que les investisseurs ont plus la tête, en cette période, à se bronzer sur les plages du monde. En outre, le niveau des échanges est en ligne avec la moyenne mensuelle enregistrée depuis le début d’année. Le marché de blocs s’en sort encore mieux avec un volume de 13 milliards de DH en hausse de 28%. Cependant, la rentrée pourrait être assez mouvementée. Sur l’agenda figure notamment la radiation de la cote de ONA et SNI le 19 août. La publication des résultats semestriels devrait également favoriser une rupture avec la monotonie dans laquelle s’est installée la place. Autre décision attendue par les investisseurs, la cession de 8% de Maroc Telecom par l’Etat. L’ouverture des plis de l’appel d’offres portant sur la sélection de l’arrangeur de l’opération est prévue aujourd’hui. Avec les besoins de plus en plus grandissants du Trésor, tout porte à croire que la cession devrait se faire dans des délais plus rapprochés. L’opération rapporterait plus de 10 milliards de DH à l’Etat. Dans le même temps, il ramènera sa participation dans l’opérateur télécom à 22%.F. Fa

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc