×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: La performance annuelle tombe à -14,87%

    Par L'Economiste | Edition N°:926 Le 29/12/2000 | Partager

    L'avant dernière séance de l'année s'est soldée par d'importants échanges sur le titre BMCI. Au total, 14,3% du capital de la bancaire ont été échangés drainant un volume de 986,2 millions de DH. L'essentiel a transité par le marché de blocs, soit 1.060.472 titres au prix de 465 DH, soit une prime de 4 DH par action.Le total du chiffre d'affaires de la journée s'est élevé à 1,07 milliard de DH réalisé en quasi-totalité sur le compartiment de blocs.Soutenu par quelques bancaires et cimenteries, le marché central a vu s'échanger un petit volume de 15,6 millions de DH. L'indice général a clôturé en retrait. Il a cédé 0,59% à 661,53 points s'éloignant davantage du niveau au 30 décembre 1999. D'ailleurs, sa performance annuelle est tombée à -14,87%.Par valeur, la plus forte baisse de la journée a été enregistrée par Crédor avec -5,17% à 220 DH. En revanche, la plus forte hausse a été signée Berliet Maroc et Aluminium du Maroc avec +5,84% à 367 et 634 DH respectivment.Sans doute, la dernière séance de la semaine et de l'année devrait connaître d'importants mouvements. Elle représentera la dernière occasion pour effectuer de repositionnements. Comme à l'accoutumée, les «grosses transactions« se multiplient sur le marché de gré à gré en cette période de fin d'année. Ces mouvements sont menés par les institutionnels pour revaloriser leur portefuille. Les spécialistes considèrent toutefois que cette année les opérations représentent des repositionnements et non des opérations d'aller-retour. Jugés encore bas, les cours actuels ne favorisent pas encore ce type de transactions.


    Bourses asiatiques: Evolution en dents de scie

    . La chasse aux bonnes affaires menée par quelques fonds mutuels a soutenu des performances boursières grevées par la vague de prises de bénéficesLes bourses asiatiques ont évolué en dents de scie en cette période de fêtes de fin d'année. Hier, la place de Hong Kong a clôturé en hausse de 0,3% jeudi, les investisseurs étant encouragés par les gains des marchés américains la veille. L'indice de référence Hang-Seng a avancé de 48,19 points, pour terminer à 14.796,55 points. Pour sa part, la Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,25%, à 13.946,96 points et ce, dans un marché étroit marqué par des prises de bénéfices et une forte chute de deux valeurs vedettes. il s'agit en effet des deux valeurs- phares de la place: l'opérateur de téléphonie mobile NTT DoCoMo et la maison de courtage Nomura Securities.L'indice de référence Nikkei-225 a ainsi cédé 34,53 points à 13.946,96. L'indice élargi Topix a lui perdu 2,30 points à 1.291,65. Pour la dernière séance non écourtée(1) avant le nouvel an, les échanges sont restés faibles. Quelque 413 millions de titres ont changé de main, un chiffre néanmoins un peu supérieur aux 347 millions de titres échangés mercredi. «Le prix des actions a un peu augmenté au cours des derniers jours, alors les acteurs ont pris leurs bénéfices ce matin«, souligne un analyste. Ce dernier n'a toutefois pas manqué de souligner la «pénurie d'incitations à l'achat«. En dépit de la baisse, le Nikkei est resté soutenu par les fonds mutuels qui font la chasse aux bonnes affaires en cette période. Y. M. (AFP)(1) La place ferme à la mi-séance aujourd'hui

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc