×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Bourse: Fin de semaine en demi-teinte

    Par L'Economiste | Edition N°:3341 Le 16/08/2010 | Partager

    La Bourse a bouclé la semaine sur une note mitigée. A la clôture de la séance du vendredi, le baromètre de toutes les valeurs gagne 0,02% à 11.628,28 points. Pour sa part, l’indicateur des valeurs les plus liquides fait pire pour reculer de 0,03% à 9.481,71 points. En conséquence, leurs performances annuelles sont portées à 11,34% pour le Masi et ramenées à 12,02% pour le Madex. Dans la foulée, la capitalisation se fixe à 567 milliards de DH. Côté variations, la séance n’a connu ni réservation à la hausse ni à la baisse. Toutefois, Unimer se place en tête du palmarès des plus fortes hausses. Le titre se bonifie ainsi de 5,99% à 1.167 DH. Il est suivi, non loin derrière, de Centrale Laitière qui gagne 5,97% à 11.720 DH. Dans de moindres proportions, Involys avance de 4,83% à 208,20 DH. Wafa Assurance, pour sa part se bonifie de 4,68% à 2.570 DH. De son côté, CIH ferme la marche avec une progression de 3,27% à 316 DH.A l’inverse, Diac Salaf frôle la réservation à la baisse et se place en tête du classement des plus fortes contre-performances, pour la troisième séance consécutive. Le titre régresse de 5,99% à 81,04 DH. Dans des proportions différentes, Addoha enregistre une régression de l’ordre de 2,17% à 106,15 DH. Troisième BMCE Bank concède 2% à 220 DH. Quant à Médiaco Maroc, sa contre-performance se monte à 1,85% pour un cours à 159 DH. Microdata fait mieux, avec un repli de 1,14% à 521 DH. Au niveau de la physionomie, le marché a traité 49 valeurs parmi lesquelles 23 progressent, 15 régressent et 11 stagnent. Dans ces conditions, le flux transactionnel réalisé sur le marché central atteint l’un des niveaux les plus bas de l’année à 74 millions de DH exclusivement réalisé sur le marché de détail. La valeur à la une reste incontestablement Lafarge qui draine un volume global de 14 millions de DH. Elle est suivie de Managem (12 millions de DH) et Addoha (10 millions de DH). M. A. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc