×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Banque Centrale Populaire: Des cadeaux pour le personnel

    Par L'Economiste | Edition N°:926 Le 29/12/2000 | Partager

    . Les négociations du bureau syndical ont abouti en un mois. Une augmentation générale des salaires et une révision à la hausse des primes ont été accordéesSatisfecit général à la Banque Centrale Populaire. Le Père Noël est passé avec plein de cadeaux pour le personnel. Les augmentations de salaires et primes sont arrivées à pic avec l'Aïd Al Fitr et les fêtes de fin d'année. Les négociations entre le personnel et la Direction générale ont abouti en un temps record. Trois réunions en un mois auront suffi pour convaincre les responsables des nouvelles modifications. «Les négociations se sont déroulées dans une ambiance très positive«, affirme un cadre de la banque. Une augmentation générale de 450 DH a été accordée à raison de 350 DH au niveau de la bonification et 100 DH pour la prime de logement. Le personnel de la banque bénéficiera désormais d'une indemnité de rentrée scolaire. Celle-ci a été fixée à 400 DH par enfant. La prime de l'Aïd Al Adha a également été revue à la hausse. Elle passe ainsi de 600 à 750 DH.Comme pour tous les Marocains, les employés de la Banque Centrale Populaire sont préoccupés par l'acquisition de leur logement. Deux principales mesures figuraient sur la liste des revendications: la valorisation de l'aide au logement et la révision du taux d'intérêt du crédit Habitat neuf. Elles ont été satisfaites. Le montant de l'aide qui était compris dans une fourchette de 40 à 160 DH, selon le nombre d'enfants, a été porté à 60 -250 DH (voir tableau). Les crédits Habitat neuf seront désormais accordés avec un taux de 6% au lieu de 6,5%. Le montant de la prime d'assurances sera supporté à parts égales par la banque et l'agent. Pour les employés et les gradés, la prime de bilan a été revalorisée. Elle a été portée respectivement à 160% au lieu de 140% et 190% au lieu de 170%. Ces mesures ont été accueillies avec satisfaction par le bureau syndical de la banque. Une commission mixte a été désignée pour étudier, suivre et rendre compte des dossiers en cours ou en projet. Il s'agit essentiellement de la redéfinition de l'indemnité d'emploi en tenant compte des risques inhérents à certains emplois et l'opportunité du rétablissement d'un congé de maternité de 6 mois en demi-solde.Les représentants du personnel étudient également la possibilité d'accorder des prêts sociaux pour l'acquisition de matériel mutlimédia hors charge d'endettement du bénéficiaire et l'évolution du taux de cotisation à la retraite complémentaire avec une progression d'un point.H. F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc