×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Agenda

    Alimentaire : Les salons de Paris axés sur l'innovation

    Par L'Economiste | Edition N°:237 Le 04/07/1996 | Partager

    Pour quelques jours, Paris sera la capitale de l'agro-alimentaire en accueillant le SIAL et la semaine internationale des procédés et équipements pour l'industrie alimentaire.


    "Le SIAL est devenu un rendez-vous international, une sorte de Jeux Olympiques de l'alimentaire", a souligné M. Gilles Vaucelle, commissaire général du Salon, lors de la conférence de presse tenue à Casablanca le 1er juillet.
    C'est donc au parc d'exposition Paris Nord-Villepinte que se tiendra la 17ème édition du salon international de l'alimentation, du 20 au 24 octobre prochain. Plus de 4.000 entreprises, dont 60% provenant de 80 pays des 5 continents, présentent l'offre mondiale de l'alimentation.

    Ouvert aux professionnels de l'alimentaire, le salon sera l'occasion de découvrir les grandes tendances, les innovations produits et de traiter de nouveaux marchés.

    Avec 96.000 m2 et 3.940 exposants, les organisateurs attendent plus de 100.000 visiteurs, dont 34% en provenance de 156 pays."Un visitorat de qualité, affirme M. Vaucelle, constitué essentiellement de décideurs et de responsables des secteurs commercial (51%), industriel (27%) et restauration (11%)...".

    Le visiteur reste la première cible au salon. "Améliorer son accueil et lui faciliter l'accessibilité figurent parmi nos obsessions premières", ajoute-t-il.

    Côté exposants, chaque secteur sera représenté à la fois par des entreprises françaises ou internationales, leaders sur le marché, et par les PME performantes et dynamiques qui animent le secteur. Le Sial 96 accueillera en outre plus de 200 nouveaux exposants.

    Des pavillons nationaux seront présents pour la première fois au Salon, dont ceux du Kenya, d'Arabie Saoudite, du Liban, du Pérou, du Venezuela.

    Autre nouveauté, les boissons réintègrent cette année les rangs de l'ensemble des offres du salon, avec 4.500 m2 d'espace net.
    Pour sa part, le pavillon marocain, précise le CMPE, occupera une superficie de 811 m2 avec 24 stands et 39 exposants représentant différents secteurs: poissons, fruits et légumes, conserves, épices, condiments, biscuits, huile, vins et eau minérale.

    Si le Sial 94 a accueilli plus de 300 visiteurs marocains, les organisateurs espèrent une participation plus importante cette année. Pour ce faire, une logistique de transport et d'hébergement a été prévue en partenariat avec Air France et le tour opérator KTI, qui affirment "proposer les meilleurs tarifs sur la place."

    L'innovation, vedette du salon

    Dans tous les cas, "l'innovation sera la vedette du salon", précise M. Vaucelle.
    Ainsi, sur le plan technologique, les organisateurs prévoient un concours SIAL IAA pour récompenser les produits laboratoires.
    Côté consommateur, un Sial d'or gratifiera les nouveaux produits à travers une enquête auprès des consommateurs. Enfin, un espace produit nouveau sera consacré aux grandes tendances de l'agro-alimentaire illustré par des produits d'exposants nouveaux.

    Par ailleurs, des conférences et des ateliers sont prévus au programme, et ce pour la première fois au SIAL 96.
    Les thèmes de réflexion concerneront, notamment la consommation et l'alimentation, la biotechnologie et les produits nouveaux, ainsi que les produits alimentaires et la lutte contre les vols.

    En marge du SIAL se tiendra aussi la semaine internationale des procédés et équipements pour l'industrie alimentaire IPA/GIA-MATIC- SIEL 96, du 21 au 25 octobre, à Paris-Porte de Versailles.
    "Avec plus de 70% de surface retenue à quatre mois de l'ouverture, le salon conforte sa position de salon leader en Europe dans le secteur des équipements et procédés pour l'industrie agro-alimentaire", soutiennent les organisateurs.

    Lors de la dernière édition, le salon avait accueilli plus de 1.200 exposants et 47.693 visiteurs professionnels. En 1996, les organisateurs n'en attendent pas moins avec une internationalisation intense. A cet effet, une campagne de promotion et de communication dans le but de mobiliser un plus grand nombre de visiteurs qualifiés a été lancée. "En témoigne ce cycle de conférences internationales que nous avons entamé à travers 32 pays", ajoute M. Vaucelle.

    Badra BERRISSOULE


    Le monde des boissons: Innovations et chiffres


    Le secteur des boissons qui réintègre le SIAL cette année présentera les innovations les plus étonnantes. Ces innovations arrivent des grands pays non producteurs de vins et qui n'ont pas de tradition, donnant de nouvelles boissons de toutes les couleurs dans les emballages les plus originaux. C'est essentiellement dans quatre grands pays, l'Allemagne, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Japon que sont élaborées ces nouvelles boissons.

    Parmi les grandes tendances: on relève non alcoolisées des boissons "effet" et des boissons "instant" ( alcoolisées à consommer dans des circonstances particulières).

    D'autres boissons sont conditionnées pour être emportées n'importe où et bues n'importe quand. Elles sont présentes partout, bues pendant et en dehors des repas, en marchant, dans les transports, dans les bureaux.
    Boissons santé, forme et énergie (energy drinks, boissons
    survitaminées, naturelles...) Boissons alcoolisées pour les soirs et les week-ends.

    La bière
    Elle est brassée dans 130 pays à travers le monde. En Europe, la France est le quatrième producteur de bière derrière la République Tchèque, l'Allemagne, l'Angleterre et l'Espagne, et le dixième pays consommateur par tête d'habitant avec environ 39 litres de bière consommée par personne.

    Eaux minérales
    La France est le premier pays consommateur d'eaux minérales en Europe, avec 110 litres par habitant. Le pays se classe en troisième position dans la production, derrière l'Allemagne et l'Italie.

    Les boissons énergisantes
    En pleine expansion en Europe avec 80% d'augmentation des ventes en 1995. Les deux pays où la progression de ces boissons est la plus forte sont l'Allemagne avec 46,2% du marché suivie par l'Autriche.

    Les jus de fruits
    Dans ce secteur, les jus de fruits réfrigérés connaissent une grande progression. Le jus de fruits frais a connu une progression de 17% en volume et 5,5% du marché.
    Sur le plan consommation, l'Allemagne est en tête avec 40 litres par habitant. La France connaît un retard par rapport à la consommation moyenne européenne (20 litres).
    Les jus de fruits se sophistiquent soit en s'enrichissant de vitamines, soit en ajoutant de la pulpe, soit en jouant au bi-parfums ou en jouant l'origine du fruit agrumes.

    Les boissons new-age
    Le thé, en flèche, se diversifie. Après les Ice-tea, d'autres produits voient le jour. Ils associent les thés à des fruits divers.
    Dans cette tendance, on trouve MacCain avec Colorado, Oasis de Schweppes qui lance Oasis au thé...








    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc