×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Ahmadinejad s’en prend encore à Israël

    Par L'Economiste | Edition N°:2172 Le 15/12/2005 | Partager

    . Il demande à l’Etat hébreu d’aller trouver refuge ailleursLE président ultraconservateur iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a qualifié mercredi 14 décembre l’Holocauste de “mythe” et martelé que son pays ne cèdera pas d’«un iota» sur le nucléaire, à une semaine de la reprise des négociations sur son programme nucléaire avec les grands pays européens.“Ils (les Occidentaux) ont inventé le mythe du massacre des juifs et le placent au-dessus de Dieu, des religions et des prophètes. Si quelqu’un dans leurs pays met en cause Dieu, on ne lui dit rien, mais si quelqu’un nie le mythe du massacre des juifs, les haut-parleurs sionistes et les gouvernements à la solde du sionisme commencent à vociférer”, a déclaré le président Ahmadinejad, lors d’un rassemblement devant plusieurs milliers de personnes dans la province du Sistan-Baloutchistan (sud-ouest). “Si vous dites vrai que vous avez massacré et brûlé 6 millions de juifs durant la Seconde Guerre mondiale (...) Si vous avez commis ce massacre, pourquoi ce sont les Palestiniens qui doivent en payer le prix? Pourquoi sous prétexte de ce massacre vous êtes venus au coeur de la Palestine et du monde islamique?(...) Pourquoi avoir créé un régime sioniste factice?”, a déclaré le président Ahmadinejad à l’adresse des Occidentaux. “Notre proposition est celle-là: Donnez un morceau de votre terre en Europe, aux Etats-Unis, au Canada ou en Alaska pour qu’ils (les juifs) créent leur Etat”, a-t-il ajouté. “Soyez certains que si vous faites cela, le peuple iranien ne protestera plus contre vous et soutiendra votre décision.”La réaction d’Israël ne s’est pas faite attendre. Dans des déclarations à l’AFP, le porte-parole du Premier ministre israélien, Ariel Sharon, Raanan Gissin, a affirmé qu’Israël disposait des moyens militaires de se défendre contre l’Iran.“Israël est le foyer millénaire du peuple juif et le restera pour l’éternité, que cela plaise ou non au président iranien”, a-t-il insisté.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc