×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Agribusiness-Europe : MO7 reprend le marketing de l'AMI

    Par L'Economiste | Edition N°:248 Le 03/10/1996 | Partager


    L'agribusiness Marketing Investissement (AMI)(1) achève son activité marketing et de promotion de ventes sur l'Europe. Bilan: plus de 35 millions de Dollars de ventes réalisés, dont 65% pour les produits frais et 35% pour les transformés. Cependant, l'activité continue. Elle est reprise à titre privé par M. Patrick Fachot, expert international en marketing et anciennement chargé de mission de ce département. C'est ainsi que démarre, en ce début d'octobre, un bureau de liaison, MO7, dont le tour de table est constitué d'une société américaine de consulting et d'investissement (15%), d'une société française de financement (15%), le reste étant détenu par M. Fachot «en attendant de trouver éventuellement des partenaires marocains».
    Expliquant la mise en place de MO7, M. Fachot avance «assez bien connaître ces régions du globe pour avoir effectué 10 fois le voyage, de Casablanca à Moscou, en passant par Liverpool». Ainsi, ce bureau de liaison ou réseau commercial a pour objectif de rassembler des coopératives et des PME agricoles pour la promotion de leurs exportations sur l'Europe, y compris de l'Est. Outre la promotion, l'objectif assigné à MO7 est également le know-how au niveau des stations de conditionnement, la logistique ainsi que toutes les prévisions des futures campagnes (financement, besoins en semences, possibilités de nouvelles variétés et de nouveaux créneaux). L'importation figure également parmi les projets du dirigeant du bureau de liaison. «Je ne serai pas l'importateur, mais le conseiller pour la recherche des produits spécifiques à l'agriculture».
    MO7 démarre avec six entreprises sélectionnées, de France, de Belgique, d'Angleterre et de Hollande, «qui connaissent le Maroc, la qualité de ses produits et ses problèmes et qui représentent uniquement en produits frais 1.000 à 1.500 camions ou containers par an». Les produits agricoles concernés sont notamment les agrumes, les tomates, les poivrons, les produits maraîchers et les fleurs ainsi que les surgelés. «Pour ces derniers, nous pourrons nous occuper également de poissons surgelés sur les pays autres que les éternels cousins du Maroc, par exemple les céphalopodes sur le Japon où les perspectives sont très importantes», précise M. Fachot.

    Meriem OUDGHIRI

    (1) Cette structure, mise en place en février 1993, a été créée dans le cadre de la coopération bilatérale signée entre le Maroc et les Etats-Unis en 1991. Elle est gérée par la société américaine Development Alternatives Inc (DAI). Cf p. 38 les programmes de l'USAID.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc