Affaires

Agadir: Les touristes russes intéressent les opérateurs locaux

Par L'Economiste | Edition N°:2173 Le 16/12/2005 | Partager

. Ils se rendent en force au Salon de Moscou du 22 au 25 mars prochain Les opérateurs du tourisme d’Agadir continuent à œuvrer de concert avec les élus locaux et institutionnels pour le développement de la destination. Mardi dernier, ils étaient de nouveau ensemble au siège de la wilaya du Souss-Massa-Draâ, à l’occasion du troisième conseil d’administration du Conseil régional du tourisme (CRT), pour faire le point sur le secteur et dresser le bilan des activités de l’entité. Participation à des salons, édition d’un guide, événementiel, éductours… Les membres du CRT ont été très actifs durant les derniers mois. «Dans cette dynamique, l’accompagnement des autorités locales, de la sûreté régionale et des élus est un élément moteur», a indiqué Saïd Scally, président du CRT. Tous se disent, en effet, «fortement impliqués dans le développement de la station et l’environnement du produit». Rachid Filali, wali de la région a tenu de son côté à rendre hommage aux agents d’autorité et cadres de la wilaya qui participent à ce décollage économique. Pour lui, la synergie entre professionnels, institutionnels et élus «fonctionne très bien». Elle promet des résultats rapides et probants. «Aussi faut-il s’y préparer en renforçant l’offre de capacité de la ville par l’amélioration du produit à travers la rénovation des hôtels vétustes», recommande le wali. De fait, la mise à niveau des hôtels et une bonne gestion sont bien sûr les atouts premiers et même la pierre angulaire pour drainer une plus grande clientèle. Mais ce ne sont pas les seuls aspects à renforcer au niveau de plusieurs unités d’hébergement de la ville. De l’avis de Saïd Scally, «il est aussi nécessaire, entre autres, de diversifier les marchés et de ne pas se limiter notamment à aller juste au-devant de la clientèle en provenance de la France». Le président du CRT rappelle aussi que la destination travaille avec quatorze nouveaux marchés, notamment le marché russe. Il conseille aux opérateurs locaux d’optimiser leur action envers cette clientèle à fort potentiel qui était jusqu’à présent difficile à attirer en raison de l’absence de vols directs entre Moscou et Agadir. Aujourd’hui, la perspective de liaison Royal Air Maroc entre les deux villes à travers sa filiale low cost, Atlas Blue, encourage le CRT à investir sur ce marché. Déjà rendez-vous est pris pour le printemps prochain, date de la tenue du Salon du tourisme de Moscou. Une importante délégation se rendra du 22 au 25 mars dans la capitale russe pour présenter sur un stand de 50 m2 tout le potentiel de la région du Souss.


Activités en hausse

Plus 6%, c’est la hausse des nuitées enregistrées de janvier à octobre 2005 dans les établissements classés de la ville comparativement à la même période de l’année précédente. C’est aussi le cas des arrivées qui enregistrent une augmentation de 3,57%. Cette tendance à la hausse, qui marque la plupart des marchés de la station balnéaire, n’a pas touché le marché national. Le cumul de janvier à octobre fait ressortir un recul de 13,59% en terme d’arrivées et de 16,41% au niveau des nuitées du marché national comparativement à la même période de l’année précédente.De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc