×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Adidas a doublé ses bénéfices en 1995 : · Nouvelle génération de chaussures

    Par L'Economiste | Edition N°:221 Le 14/03/1996 | Partager

    Le fabricant de chaussures de sport Adidas prévoit pour 1996 et 1997 une croissance des bénéfices supérieure à 10%.
    En 1995, son bénéfice net a enregistré une progression de 109% à 245 millions de Marks (1DM=5,89DH) pour un chiffre d'affaires de 3,5 milliards, en hausse de 9,5%.
    Adidas doit ses performances aux mesures de restructuration qui ont permis de réduire les coûts. Selon son président, M. Robert Louis-Dreyfus, les frais de fonctionnement et commercialisation n'ont représenté en 1995 que 19,6% du chiffre d'affaires, contre 21,6% l'année précédente. A l'inverse, les investissements en capital se sont accrus, passant de 40 millions de Marks en 1994 à 58 millions l'année suivante.
    Le groupe allemand continue de réaliser l'essentiel de ses ventes (51%) dans la chaussure, même si la part de cette activité est en baisse au profit des vêtements et accessoires. La marque aux trois bandes revendique 37% du marché européen qui contribue à hauteur de 51% à son chiffre d'affaires. Adidas réalise notamment 18% de ses ventes en Allemagne, 8% en France et 6% au Royaume-Uni.
    Outre le départ fin avril de son directeur commercial qui sera remplacé par M. Dean Hawkins, de l'Union des Banques Suisses (UBS), le groupe annonce le lancement cette année d'une nouvelle génération de chaussures de sport. Présentée comme plus ergonomique, cette génération sera d'abord destinée au tennis avant d'être développée pour d'autres disciplines, explique la presse française.
    Pour doper ses ventes, Adidas dit miser également sur l'effet promotion des Jeux Olympiques d'Atlanta. La firme allemande est prévue pour être le fournisseur de 26 délégations au nombre desquelles figurent l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne.

    Hakima EL MARIKY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc