×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Activité du bureau des certificats négatifs en janvier 1996 : Le commerce arrive en tête avec 35,6%

    Par L'Economiste | Edition N°:221 Le 14/03/1996 | Partager


    Durant le mois de janvier 1996, le bureau du certificat négatif a examiné 2.480 demandes et a accordé 1.874 certificats négatifs, soit une baisse de 5% au niveau des certificats négatifs accordés par rapport au mois de décembre 1995 (1.970) et de 4% par rapport au mois de janvier de la même année (1.961).
    Par branche d'activité, le commerce arrive en tête avec 668 certificats négatifs accordés (35,6% du total), suivi des services avec 636 certificats négatifs, les industries manufacturières avec 283, les bâtiments de travaux publics avec 246, la pêche avec 33 et les mines et énergie avec 8 certificats négatifs accordés en janvier 1996.
    Concernant la répartition par région, le Centre occupe toujours la première place aussi bien au niveau des demandes parvenues que des certificats accordés, soit respectivement 1.237 et 898.
    Ces demandes et ces certificats accordés se répartissent entre les différentes Délégations Préfectorales du Commerce et de l'Industrie (DPCI) de la manière suivante:
    - Casablanca a reçu 1.047 demandes et accordé 754 certificats,
    - Settat a envoyé 41 demandes et reçu 29 certificats,
    - Mohammadia a envoyé 39 demandes et reçu 30 certificats négatifs,
    - El Jadida a envoyé 50 demandes et reçu 40 certificats,
    - Beni-Mellal a envoyé 31 demandes et reçu 22 certificats,
    - Ben Slimane a envoyé 11 demandes et reçu 10 certificats,
    - Khouribga a envoyé 18 demandes et reçu 13 certificats.
    La région du Nord-Ouest se place en seconde position avec 466 certificats négatifs accordés, suivie de la région du Sud avec 153 certificats négatifs accordés, puis de la région du Tensift qui a délivré 123 certificats négatifs.
    La DPCI de la région du Nord-Ouest montre les résultats suivants:
    - Rabat avec 345 demandes et 267 certificats négatifs accordés,
    - Tanger a envoyé 118 demandes et reçu 87 certificats accordés,
    - Kénitra totalise 72 demandes et 66 certificats accordés,
    - Tétouan a envoyé 38 demandes et reçu 29 certificats,
    - Khémisset a envoyé 17 demandes et reçu 17 certificats.
    Suivent ensuite les DPCI de la région du Sud:
    - Agadir avec 132 demandes et 106 certificats négatifs accordés,
    - Laâyoune a envoyé 18 demandes et reçu 11 certificats,
    - Ouarzazate a envoyé 6 demandes et reçu 5 certificats,
    - Dakhla a envoyé 17 demandes et reçu 14 certificats,
    - Tiznit totalise 16 demandes et 14 certificats accordés,
    - Es-Smara a envoyé 3 demandes et reçu 3 certificats,
    De leur côté, les DPCI de la région du Tensift ont envoyé 136 demandes et reçu 109 certificats négatifs pour la ville de Marrakech, 15 demandes envoyées et 12 certificats négatifs reçus pour Safi et 2 demandes et 2 certificats négatifs reçus pour la ville d'Essaouira.
    Quant aux régions du Centre-Nord, du Centre-Sud et de l'Oriental, elles se placent successivement avec 94, 73 et 67 certificats négatifs accordés.
    Les DPCI de ces trois régions sont:
    - Fès: 101 demandes et 80 certificats négatifs reçus,
    - Taza: 10 demandes et 10 certificats reçus,
    - Al Hoceima: 4 demandes et 4 certificats reçus,
    - Meknès: 84 demandes et 63 certificats reçus,
    - Errachidia: 15 demandes et 10 certificats reçus,
    - Oujda: 67 demandes et 50 certificats reçus,
    - Nador: 27 demandes et 17 certificats reçus.
    Enfin, s'agissant de la nature juridique des sociétés, la forme SARL prédomine toujours avec 869 certificats. Les intentions de création des sociétés anonymes sont au nombre de 390. Les enseignes et les sociétés en nom collectif sont respectivement de l'ordre de 538 et 64.

    Meriem OUDGHIRI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc