×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Inforisk s’allie à Altares pour accélérer sa croissance

    Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:4807 Le 01/07/2016 | Partager
    Une joint-venture pour se projeter au Maghreb et en Afrique
    L’entité se greffe à une base de données de 250 millions d’entreprises

    A bientôt dix ans, Inforisk, spécialisée dans le renseignement commercial, voit grand et s’associe au français Altares, un des principaux acteurs européens de  traitements de données. Le partenariat donnera naissance à une structure dénommée «Inforisk Altares Africa» et souhaiterait obtenir le label «Casablanca Finance City». Dans ce deal, Altares apporte aussi ses liens avec le groupe américain Dun & Bradstreet. La nouvelle entité sera également membre du réseau de ce géant en traitement de base de données et en sera le représentant au Maghreb. Altares, elle, lui fera bénéficier de son expertise dans le traitement des données. «A un moment, la donnée va se démocratiser. La différence va se faire surtout au niveau du traitement, de la valeur ajoutée qu'on donne à ces informations», analyse Khalid Ayouch, président-directeur général d'Inforisk.
    Sur le terrain, ce partenariat aboutira à très court terme sur la mise en place d'une plateforme de réduction des délais de paiement. «Elle sera opérationnelle en septembre», confie Khalid Ayouch, PDG d’Inforisk. Il s'agit d'une solution qui permettra aux clients actuels de mieux apprécier le risque de contrepartie.  Inforsik Altares Africa proposera aussi une palette de services à ses utilisateurs pour la gestion des impayés et des délais de paiement qui sont un réel problème de défaillances des entreprises et présentera entre autres des services analytiques pour les banques.  
    Les deux acteurs apporteront chacun leur savoir-faire. Déjà bien ancrée dans leurs activités, Inforisk, d’un côté, contribuera par sa maîtrise du marché marocain et en matière de renseignement commercial. Et Altares, d’un autre, fera bénéficier la nouvelle entité de son expertise dans le big et le smart data, par son apport en solutions analytiques et digitales ainsi que son partenariat exclusif en France avec Dun & Bradstreet, qui est le premier réseau mondial d’informations d’entreprises. Par conséquent, Inforisk Altares Africa sera une importante valeur ajoutée pour les entreprises marocaines et africaines.
    Inforisk Altares Africa ciblera d’abord le Maghreb, puis se déploiera sur le continent africain. Dun & Bradstreet permettra aux entreprises de la région d’avoir accès à une base de données de plus de 250 millions d’entreprises dans 220 pays à travers le monde. Cette alliance profitera, par la même occasion, aux entreprises marocaines qui y gagneront une visibilité au niveau international. Inforisk, à ce jour, permet aux entreprises marocaines d’affiner leur  analyse du risque commercial, les informations partagées les aident à mieux appréhender le risque client. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions de DH et emploie 60 personnes.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc