×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    COP22: La liste des prestataires se précise

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:4738 Le 28/03/2016 | Partager
    Richard Attias Associates et Avant Scène, écartés sur le plan administratif
    GL Events, seul candidat pour l’aménagement de Bab Igli, en attendant l'examen de son offre technique
    Avec B. Network, les Français de la COP21 rempilent

    Le groupement GL Events reste pour le moment le seul consortium à être encore en lice pour l’aménagement du site officiel, Bab Igli de la COP22, selon le comité de pilotage. S'il a dépassé la sélection administrative, il lui reste encore l'étape technique à franchir, et rien ne dit qu'il sera retenu. En revanche, les deux autres soumissionnaires dans le cadre de l’appel d’offres n'ont pas réussi eux, à passer ce premier cap de la sélection administrative. Il s’agit du groupement mené par Richard Attias Associates qui avait organisé le Global Entrepreneurship Summit sur le même site l’an dernier ainsi que plusieurs autres événements de grandes envergures, et celui mené par l’agence marocaine Avant Scène de Myriam Abikzer. A noter qu’officiellement, et à l'heure où nous mettions sous presse, les deux soumissionnaires n'avaient toujours pas été notifiés par écrit, selon des sources proches du dossier.

    Nombreuses interrogations

    Et dans les coulisses, on se pose déjà des questions. «Au vu de l’importance de l’événement et des candidats comme Richard Attias, il semble étonnant que les soumissionnaires écartés aient pu négliger un détail sur le plan administratif», estime cet expert. Auprès d’Abdeslam Bikrate, (ex-wali de Marrakech), responsable du pôle de la logistique et de la sécurité au sein du comité de pilotage, "rien n’est joué encore puisque la prochaine étape est l’étude de l’offre technique du groupement GL Events". Le cahier des charges répond à des exigences des Nations unies, extrêmement précises sur les plans de l’espace, l’agencement, la sécurité, le transport, les salles plénières, la gestion des débats. Tout doit donc être réglé dans les menus détails avec un délai très court puisque le village devrait être opérationnel avant octobre prochain. Pour rappel, la société française GL Events, qui a été un des prestataires de la COP21 organisé à Paris en novembre dernier, s’est associée pour sa candidature à la COP22 à l’agence Publics, Capital évents et Manzeh Diafa. Outre les prestataires, le comité de pilotage de la COP22 pourra aussi s’appuyer sur l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui offre son appui technique au Maroc. L'OCDE mettra à la disposition du Royaume son expertise et son expérience cumulées durant 20 ans puisqu'elle a coopéré dans l'organisation de plusieurs COP. La sélection définitive de l’attribution du volet logistique et hébergement a été en revanche attribuée à l’agence S’Tours associée à B. Network. La convention a été paraphée à Marrakech entre ce groupement et le comité de pilotage de la COP22 en présence de l’ensemble des hôteliers et des opérateurs touristiques. Car, ces derniers ont un rôle crucial dans le déroulement de cette conférence pour le climat, rappelle Bikrate. «Marrakech et ses infrastructures seront la vitrine du Maroc durant les 15 jours de conférence  et nous devrions être à la hauteur, prestataires et hôteliers», recommande Bikrate. Mêmes recommandations auprès du commissaire de la COP22, Abdelaadim El Hafi qui a rappelé que la COP22, à laquelle participeront près de 198 pays, revêt une importance capitale pour le Maroc et la communauté internationale, appelant tous les intervenants à adhérer avec efficacité pour garantir les meilleures conditions d'accueil des participants. Concrètement, ce groupement va mettre en place une centrale de réservation et une interface pour toute délégation, ONG qui souhaite participer à la conférence. Dès cette semaine, le groupement devra se mettre en contact avec l’ensemble des délégations pour décider des zones et des hôtels qu’ils préfèrent, indique Azzedine Skalli, patron de S'Tours. Il faut savoir que certaines délégations ont leur propre choix d'enseignes alors que d’autres optent plutôt pour les hôtels engagés dans des processus écologiques. Si le comité de pilotage a appelé les hôteliers à pratiquer des tarifs raisonnables pour cet événement international, «la qualité de la prestation est la plus importante», selon Skalli. Stéphane Filon, patron de B. Network rappelle que la COP22 devra générer jusqu’à 80.000 nuitées «et Marrakech est dotée d'une importante infrastructure touristique de nature à garantir la réussite à cet événement international d'envergure». Le comité de pilotage souhaite soigner  les détails. D’où ses déplacements fréquents à Marrakech pour sensibiliser et mobiliser les acteurs locaux.

    B. Network et S'Tours en charge de l’hébergement

    cop_22_038.jpg

     

    S’Tours, agence de voyages spécialisée dans le mice, est dirigée par un grand professionnel dans le domaine, Azzedine Skalli. Elle a à son actif la logistique de grands événements organisés dans la cité ocre dont le Gatt en 1994, le congrès de la Fifa en 2005 ou encore le congrès Interpol en 2007. Son associé français,      B. Network, basée à Paris, est une  agence spécialisée en gestion d’hébergement sur des évènements à fort volume, leader sur le marché avec environ 10 congrès et expositions majeures chaque année. Elle agit, depuis 2009, en tant qu’agent officiel du gouvernement français, sur la gestion hôtelière et logistique des chefs d’Etat lors des grands congrès internationaux (Sommet de l’ONU à Strasbourg 2009, Sommet France Afrique à Nice 2010, G8 à Cannes 2011, G20 à Deauville 2011). Et c’est aussi la société qui avait pris en charge la logistique pour le transport et l’hébergement lors de la COP21.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc