×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Festival international du Raï
    Des superstars ce week-end

    Par L'Economiste | Edition N°:3826 Le 13/07/2012 | Partager
    Bilal, Khaled, Zahwania… les scènes explosent
    Pas moins de 200.000 personnes attendues par concert
    Renforcement de la sécurité aux frontières

    Clôture en apothéose ce samedi 14 juillet avec le king du raï. Cheb Khaled, star incontestée, qui a su garder son titre depuis des décennies, se produira devant des milliers de gens, pas moins de 200.000 fans

    Mega casting ce week-end. Mohamed Amara, président du Festival international du Raï, promet des spectacles de rêve. Aussi, ce vendredi, ce sont des vedettes comme Bilal, Abbès, Faudel, Mouss Maher et Cheb Souna qui sont attendus sur la scène de la Place d’honneur. Cette même scène accueillera, samedi 14 juillet, le king du raï pour le spectacle de clôture. Cheb Khaled, star incontestée, qui a su garder son titre depuis des décennies, se produira devant des milliers de gens, pas moins de 200.000 fans, ainsi que le précisent les organisateurs. Il sera suivi par Cheb Kiris, Rami, Cheba Zahwania, Cheb Khaled, et Statia. Soit une clôture en apothéose qui se déroulera en présence d’invités de marque tels l’actrice égyptienne Ilham Chahin ou encore l’associatif Abdellatif Benazzi, l’ex-capitaine de l’équipe de France de rugby.
    Les organisateurs du Fir attendent une foule aussi immense que l’an dernier. Les mesures de sécurité sont renforcées aussi bien à Oujda qu’à ses frontières, notamment à proximité de «Jouj Bghal» et Sidi Yahya. «La garde atteint son summum pour éviter que des étrangers ne traversent clandestinement les frontières pour assister aux shows», explique un responsable sécuritaire. Selon lui, «à Oujda, chaque jour, des Algériens sans papiers sont arrêtés et refoulés…leur nombre augmente avec l’organisation du Festival du rai». Si les frontières étaient ouvertes, ils auraient assisté tranquillement au festival. D’autant plus que seule une dizaine de km séparent Oujda de la frontière algérienne. Notons que sur les 50 artistes qui animent cette 6e édition, sept sont d’origine algérienne. Et il s’agit de superstars notamment Cheb Khaled, Bilal, Zahwania, Mami, et Faudel. Aussi, quelque 200 journalistes, dont 60 accréditations nationales et 50 étrangères, couvrent ce 6e festival, révèle Amara.
    Selon lui, l’engouement sur cet événement est devenu très important avec la programmation d’artistes maghrébins, africains, et européens. Cette édition 2012 placée sous le signe de “l’ouverture aux autres’’ est d’une grande facture artistique car les meilleurs Raymans du monde sont présents. De plus, la région de l’Oriental est représentée en force sur la grande scène, ainsi que dans les animations des quartiers et au niveau des spectacles de rue. Parmi les vedettes marocaines qui sont de la partie, Cheb Kiriss, natif de Guercif, Mouss Mahir, fils d’Ahfir, Jihad Maghreby, Star de la Debkka Libanaise d’origine Oujdie, et Cheb Souna.


    Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc