×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    «Navidad«: Attention à la contagion pour fin décembre!

    Par L'Economiste | Edition N°:921 Le 21/12/2000 | Partager

    . Plusieurs cas d'ordinateurs atteints par le virus ont été signalés au Maroc. La solution est disponible sur quelques adresses InternetInternet hors service, envoi d'e-mail impossible, Windows ne s'ouvre plus: mauvaise nouvelle, votre PC a attrapé un virus. Depuis la première semaine du mois de décembre, plusieurs entreprises marocaines ont signalé «une panne générale de leurs PC connectés à Internet«. A l'origine de cette panne un virus: Navidad. Celui-ci aurait été envoyé par des petits malins quelque part dans le monde pour célébrer «la naissance du Christ«, d'où le nom «Navidad«. Comme pour ses prédécesseurs, ce virus se trimbale dans la toile. Il sème la terreur. Après les craintes suscitées par le vrai-faux bug 2000 à la fin de l'année dernière, ce sont les virus qui captent l'attention des fanatiques de l'informatique spécialement et du grand public informatisé en général. Le message soupçonné a pour titre «Your friend>[email protected]«. Il est destructeur. «Il a formaté le disque dur, toutes les informations ont été endommagées. J'ai dû réinstaller les applications«, affirme un usager. Toutes les informations stockées sur disque dur risque d'être perdues. Pis encore, la carte mère peut elle aussi être endommagée. Selon une victime du Navidad, toute disquette ayant été en contact avec un poste «virussé«, porte ce virus. Il serait implanté dans Word. «Je n'ai pas de connexion Internet sur mon ordinateur, pourtant, en échangeant des disquettes, mon PC s'est planté«, affirme-t-il. Selon un autre usager, tout ce qui est Microsoft Office est détruit. Une fois encore, il apparaît clair que le but des expéditeurs de ce virus est plus que s'amuser. Microsoft et ses produits seraient la cible à atteindre.«Your friend« est donc un message Internet dangereux. Si vous le voyez, ne l'ouvrez pas, fuyez-le! C'est le bureau d'étude international Mc Afee qui aurait tiré la sonnette d'alarme au début de ce mois. C'est d'ailleurs ce même cabinet qui a averti des entreprises nationales dont notamment l'ONP. L'Office National de la Pêche n'a pas été touché, mais son service informatique a donné des conseils à l'ensemble du personnel pour rester vigilants. Les grandes entreprises devraient en faire de même. Des dégâts sérieux ont été signalés dans une agence bancaire dont le nom a été dissimulé pour des raisons commerciales. D'après les premières analyses, le Navidad serait un résidu du célèbre «I Love You«. Ce message avait soulevé une polémique internationale au courant de cette année. Navidad est nommé techniquement W97M. Pratiquement, l'écran afficherait «Error« puis «UI« avant que le virus ne devienne un oeil bleu près de l'horloge. Le formatage commence alors rapidement. Des solutions sont disponibles sur l'adresse suivante: www.zataz.com/antivirus/antivirus04.htm. Et la prochaine fois, ne cliquez plus sur n'importe quoi!


    Différents noms

    Attention! les messages peuvent avoir différents noms. Evitez d'ouvrir les messages nouveaux ou qui vous paraissent louches. Jusqu'à présent, les virus relevés sont Zperm, Trojan/Win.Unabomber, W95/Beast.41472.A, Satan bug, Laroux, NetBus 160, Natas.4988 et W97M/Ethan.At (Navidad). A. Z.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc