×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5574 Le 15/08/2019 | Partager
    Des cours intensifs de musique classique organisés par l’association El Akademia
    64 jeunes talents de la musique dirigés par la violoniste de renom Monia Rizkallah
    Le groupe Société Générale Maroc partenaire officiel de l’évènement
    monia_rizkallah_074.jpg

    L’association El Akademia vient d’organiser la troisième édition de ses masterclass. Des cours intensifs qui ont permis à près de 64 jeunes musiciens en herbe de renforcer leurs compétences dans le domaine et d’intégrer le prestigieux Orchestre national des jeunes musiciens du Maroc, dirigé par la violoniste de renom Monia Rizkallah (Ph. Société Générale Maroc)

    Développer les compétences des jeunes musiciens du Royaume et leur offrir la possibilité d’exercer leur talent au sein d’un orchestre professionnel. C’est dans cette optique que l’association El Akademia a récemment organisé la troisième édition de sa masterclass.

    Des sessions d’apprentissage soutenues pour la première fois par le groupe Société Générale Maroc qui ont donné lieu à un concert inédit joué à l’occasion de la fête du Trône. Ces cours intensifs originaux, qui ont eu lieu courant juillet, ont bénéficié à pas moins de 64 jeunes musiciens en herbe soigneusement sélectionnés pour leurs talents musicaux mais également leurs qualités humaines. Une fois choisis, ces candidats ont été rigoureusement coachés par des musiciens professionnels de notoriété internationale, tous solistes à l’Opéra de Berlin et coachs à l’Académie d’orchestre du deutsche Oper Berlin.

    Les quelques dizaines d’artistes ont pu y perfectionner leur maîtrise du violon, des cuivres ou encore des percussions tout en étant étroitement dirigés par la violoniste de renom Monia Rizkallah, première cheffe d’attaque à l’Opéra de Berlin mais également organisatrice de l’évènement.

    L’Orchestre national des jeunes musiciens du Maroc – c’est son nom – a pu ainsi interpréter lors d’un concert ouvert au public des compositions complexes de Mozart ou encore de Ravel. Mais pas seulement. Le groupe a également joué la pièce musicale Joudour wa Ajniha – littéralement «des racines et des ailes» – composée spécialement pour l’évènement. Une manière de rendre hommage tout en finesse et en grâce à l’intronisation du Souverain, de ses réalisations passées à ses projets futurs.

    Une initiative organisée avant tout pour servir de tremplin à de jeunes artistes férus de musique et à les préparer à rejoindre des orchestres professionnels. La manifestation compte pour la première fois comme partenaire le groupe Société Générale Maroc, qui soutient à travers cette action la culture musicale marocaine et demeure convaincu de son rôle capital pour relancer l’éducation nationale.

    El Akademia est un programme placé depuis 2017 sous le patronage de l’ambassade d’Allemagne. L’initiative bénéficie aussi du soutien du ministère de la Culture et de la Communication ainsi que de l’Institut Goethe.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc