×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Billetterie sportive: Guichet.ma teste sa solution en ligne

    Par L'Economiste | Edition N°:5573 Le 09/08/2019 | Partager
    Raja Club, 1er partenaire à en bénéficier
    A terme, il va confier au site la commercialisation de 80% des places

    Fini les longues files d'attente, la désorganisation et la pagaille devant les guichets ainsi que la flambée des prix du marché noir. Fort de la réussite du premier déploiement opérationnel de sa nouvelle solution dédiée à la gestion de la billetterie sportive en partenariat avec Raja Club Athletic, Guichet.ma se fixe un nouveau challenge. Il travaille déjà sur le prochain match du club casablancais prévu pour le 24 août avec une équipe de la Gambie dans le cadre de la champions league africaine.

    Le premier test a été réalisé à l'occasion du match amical disputé entre le Raja Club Athletic et l’espagnol le Real Betis, le 4 août 2019, au complexe sportif Mohammed V de Casablanca. Le site marchand s’est vu confier un quota de 10%, soit 4.000 billets de 50 et 100 DH commercialisés en ligne.

    La totalité des acheteurs ont effectué leur transaction via carte bancaire. Ces derniers, munis de leurs tickets imprimables, ont accédé directement au stade en un temps réduit et dans de bonnes conditions. Auparavant, les usagers imprimaient le billet électronique pour les compétitions de l’équipe nationale et quelques matches amicaux (Raja et Wac). Ensuite, ils étaient obligés de le changer au niveau des guichets avant le match. Autre nouveauté : le club casablancais a également confié à la plateforme de billetterie le soin de gérer l'abonnement online de ses adhérents.

    «L'achat des billets via Internet va nous permettre d'économiser du temps et de l'effort en nous procurant nos tickets dans des conditions décentes et confortables. Cette opération va surtout nous libérer du dictat du marché noir, qui devient insupportable à l'occasion des matchs importants, durant lesquels les prix augmentent d'une manière aussi vertigineuse qu'injustifiée», témoigne un supporter du Raja, habitué des stades. A titre d'exemple, à l'occasion de la finale de la coupe de la CAF, jouée récemment par le club, plusieurs supporters ont acheté leur billet à 350 DH, au lieu des 50 DH fixés par l'équipe.

    Pour sécuriser davantage la vente des billets, l’évolution des quotas attribués à Guichet.ma ira crescendo. «Nous avons convenu avec le bureau du Club Raja d’arriver à vendre en ligne 80% de la billetterie d’ici la fin de la saison 2019-2020. Un système qui permettra de mieux identifier le public et de venir à bout de l’anonymat», fait valoir Tawfik Moulnakhla, fondateur et CEO du site web Guichet.ma.

    Par ailleurs, la plateforme électronique a signé avec Casa Events un contrat d’un an pour la gestion de la billetterie sportive des clubs casablancais. Sur chaque ticket vendu, 10% du prix est distribué entre Casa Events, Guichet.ma et CMI.

    Le site a investi à ce jour plus d’1 million de DH dans la plateforme sportive. Il compte lancer d’autres produits comme les cartes rechargeables. Pour être plus proche des férus du ballon rond qui ne sont pas bancarisés, cet opérateur a conclu un partenariat avec Cash Plus afin de vendre les tickets sur son réseau. Les tests de déploiement de la solution sont en cours.

    D’autres clubs intéressés

    Outre le Raja, d’autres clubs sportifs sont intéressés par cette prestation. «Les discussions sont en cours avec le Hassania d’Agadir et Berkane. Nous avons également été contactés par le club de Tanger», confie Tawfik Moulnakhla. Et d’ajouter: «Ce qui me rassure le plus c’est que le public sportif est mature et fait confiance à la billetterie online». Pour le moment, le bureau du WAC n’a pas encore entamé les discussions avec le site marchand. Créé il y a un an, Guichet.ma gère plus de 300 événements et spectacles dont Mawazine, Marrakech du Rire, le Festival de Fès des Musiques sacrées du Monde et Oasis Festival.

    Mohamed FOFANA avec N.D.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc