×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Holmarcom consolide son core-business

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5567 Le 01/08/2019 | Partager
    Restructuration du pôle financier
    Objectif: valoriser les activités actuelles et les projets à venir
    holmarcom_067.jpg

    A l’issue de la restructuration, Holmarcom continuera à détenir, directement et indirectement, environ 67% du capital social de la compagnie d’assurances Atlanta

    L’heure est à la réorganisation du pôle financier chez Holmarcom! Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de la volonté du groupe de consolider ses core-business, se traduit par la mise en place d’un nouveau schéma organisationnel. Ainsi, trois nouvelles structures ont été créées.

    La première est la holding Holmarcom Finance Company, destinée à recueillir l’ensemble des participations des activités financières du groupe détenu par la famille Bensalah. La seconde est Holmarcom Insurance Activities. Intégralement détenue par la première, Holmarcom Insurance Activities recueillera les participations relatives au secteur des assurances et de réassurance.

    La troisième entité est Holmarcom Africa Financial Services. Détenu par Holmarcom Insurance Activities, la holding collectera les participations relatives au secteur des assurances et de réassurance en Afrique subsaharienne.

    «Le groupe reclassera ainsi une partie de la participation qu’il détient dans la compagnie Atlanta, en réalisant un apport en nature au profit de Holmarcom Insurance Activities. L’opération sera suivie d’un reclassement par voie d’apport en nature de la participation détenue dans le capital social de cette dernière au profit de Holmarcom Finance Company», expliquent les dirigeants.

    Et d’ajouter: «Le projet doit permettre à terme d’accompagner le développement du pôle finance, en valorisant les activités actuelles ainsi que les projets de développement à venir».

    Lorsqu’un groupe atteint une certaine taille, il devient nécessaire de réfléchir au bien-fondé de son modèle structurel. La réflexion peut déboucher sur l’adoption d’un schéma organisationnel de type holding-filiales. Le recours à de tels montages repose sur des motivations diverses d’ordre stratégique.

    Par exemple, pour un développement international, une organisation par domaine d’activité, une spécialisation par métier, ou encore, pour réduire les charges. Le groupe Holmarcom justifie ce choix par sa volonté «d’accélérer la croissance de ses activités financières, qui représentent aujourd’hui près de 50% de son chiffre d’affaires consolidé de 2018 (8,9 milliards de DH)».

    Le pôle financier du groupe est porté par les compagnies d’assurances Atlanta et Sanad. Celles-ci ont fait, ces dernières années, l’objet d’un important plan de développement.

    M.Ko.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc