×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Des gestes à adopter en cas de canicule

    Par L'Economiste | Edition N°:5564 Le 25/07/2019 | Partager
    eau-boire-064.jpg

    Attention danger! Le mercure flirte avec les 40 °C dans plusieurs pays européens. Les citoyens sont invités à suivre les consignes de prudence (Ph. AFP)

    Dans plusieurs pays (Etats-Unis, France, Allemagne, Italie…), les ser­vices météorologiques ont lancé l'alerte. Le mercure va s'envoler et les tempéra­tures pourraient de nouveau atteindre plus de 40 degrés Celsius. Le Maroc subit aussi cette vague de chaleur et les températures maximales oscillent entre 43 et 46 degrés dans plusieurs régions du pays. Boire, mouiller son corps, res­ter au frais... certaines précautions sont à prendre.

    ■ Boire, mais pas trop…: Il faut s'hydrater davantage en cas de canicule et boire de l'eau régulièrement pour com­penser ce qu'on perd en transpirant. Pour autant, il ne faut pas boire de quantités excessives, car cela peut être dangereux.

    ■ Se rafraîchir constamment: L'agence sanitaire Santé publique France citée par l’AFP recommande de se rafraîchir constamment en mouil­lant son corps et en se munissant d’un brumisateur. En revanche, prendre une douche glacée ou se baigner dans l'eau fraîche d'un lac ou d'une rivière n'est pas une bonne idée. Sur le moment, l'eau froide fait du bien. Mais cela pourrait avoir pour conséquence un choc ther­mique ou une hydrocution.

    ■ Rester au frais: Il est recomman­dé d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes et de ne pas se mettre en plein soleil. Il faudrait également passer plu­sieurs heures par jour dans un lieu frais et éviter les efforts physiques. On peut tenter de maintenir son logement le plus frais possible en fermant les fenêtres et les volets/rideaux la journée et en les ouvrant le soir et la nuit s'il fait moins chaud tout en évitant de dormir à côté d'un ventilateur. Une erreur encore plus grave serait de laisser une personne seule dans une voiture.

    ■ Attention aux UV: Il faut se pro­téger, en portant de préférence des vête­ments de couleur sombre, en tissu à fibres serrées. Les plus petits doivent être impé­rativement protégés (chapeau, lunettes, tee-shirt à manches longues, vêtements anti-UV...). Cependant, se mettre sous un parasol ou dans un endroit ombragé ne protège qu'à moitié, puisque cela laisse tout de même passer 50% des UV.

    ■ En cas de malaise…: Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l'aide. En cas d’insolation, il faut contacter les secours. Les signaux d'alerte pour un coup de chaud sont les crampes, une fatigue inhabituelle, les maux de tête, une fièvre supérieure à 38°, des vertiges ou des nausées, voire des propos incohérents…

    Maha EL MILOUDI avec F.Z.T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc