×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Investissement: Maroc Vert attire toujours

    Par Abashi SHAMAMBA | Edition N°:5558 Le 17/07/2019 | Partager
    mohamed_bin_obaid_058.jpg

    Mohamed bin Obaid, président du conseil d’administration de l’Arab Autority for Agricultural Investment and Development: «Le montant du capital social des sociétés dans lesquelles nous avons une participation au Maroc est de 20 millions de dollars dont 9,5 millions de contribution propre à l’Autorité Arabe» (Ph. AAAID)

    L’Arab Authority for Agricultural Investment and Development -un fonds de 1,1  milliard de dollars, créé en 1976 par les membres de la Ligue Arabe- vient de s’associer à Orbis AgroIndustry, filiale du groupe marocain Orbis Holding dans la réalisation de plusieurs projets agricoles (voir détails dans l’encadré). Son président du conseil d’administration, Mohammed bin Obaid Al Mazrooei, explique les raisons de ces opérations.

    - L’Economiste: Quelle est votre part dans la société commune créée avec votre partenaire marocain Orbis AgroIndustry?
    - Mohamed bin Obaid:
    La politique de l’Autorité Arabe pour le financement de projets similaires consiste à ne pas prendre une participation majoritaire et à s’appuyer sur l’expertise métier du partenaire. Nos équipes respectives ont étudié conjointement ces projets agro-industriels et contribuent activement à leur concrétisation.

    - En quoi consistent votre stratégie d'investissement, vos exigences de rentabilité et votre horizon de sortie?
    - Nous investissons dans des projets agricoles qui satisfont nos exigences et nos conditions de telle sorte à ce que notre participation se situe entre 25 et 49% du total des contributions dans le projet. Le montant global d’investissement doit être supérieur à 20 millions de dollars avec un focus sur les produits essentiels, à savoir le sucre, les céréales, les huiles, les produits laitiers, les viandes, les fruits et les aliments pour bétail.
    Nous veillons à investir dans des projets qui ont recours à un dispositif technique intégré, chaque fois que cela est possible, avec une rentabilité interne de projet supérieure à 12,5%, et prenons en considération les impacts sur le pays. Nous exigeons également que le projet soit rentable et des partenaires sérieux ayant une assise financière adéquate et l’existence d’une étude de faisabilité (technique, financière et économique) intégrée. Habituellement, la sortie de ces projets se situe entre 5 et 7 ans après accord avec les partenaires.

    - A combien s'élève l'investissement consacré aux trois projets que vous venez d'annoncer?
    - Les principales composantes de l’investissement se déclinent comme suit: concours bancaire (55%), contribution des actionnaires et autofinancement (33%). Ces projets seront déployés dans un horizon de 5 ans. Ce déploiement débutera par la plantation d’oliviers et d’arbres fruitiers dans un premier temps et se poursuivra, dans un second temps, par la construction d’une unité de stockage, de valorisation et de transformation.

    - Envisagez-vous, à moyen terme, d'autres projets au Maroc? Si oui, dans quels secteurs et avec quels partenaires?
    - Notre programme d’investissement se poursuit afin d’augmenter nos investissements et n’est pas limité par un horizon temporel, à partir du moment où nous identifions des projets et des partenaires convenables. En ce qui concerne nos secteurs-cibles, ils sont multiples et couvrent les céréales, les produits laitiers, les viandes rouges, les poissons, les volailles, le sucre, les huiles, les aliments pour bétail, les fruits et légumes ainsi que la transformation agro-industrielle en prenant en considération les avantages comparatifs du Royaume dans le cadre du Plan Maroc Vert. Parmi les projets en cours d’études au Maroc, nous pouvons citer: le projet de production et de transformation du lait, le projet de production et de commercialisation d’huile d’olive et celui de la production et de la transformation de dattes.

    - Que pèse le Maroc dans votre portefeuille global?
    - Le montant du capital social des sociétés dans lesquelles nous avons une participation au Maroc est de 20 millions de dollars dont 9,5 millions de contribution propre à l’Autorité Arabe.

    Propos recueillis par Abashi SHAMAMBA

                                                                    

    Quatre grands projets pour démarrer

    Le premier a trait à la production de fruits rouges (baies de goji, framboises, myrtilles et mûres), avocats et agrumes dans la région du Gharb. Selon nos informations, il s’étalera sur 900 hectares. En ce qui concerne les fruits rouges, des partenaires technico-commerciaux accompagneront le projet dans la conduite technique des cultures, les processus de conditionnement adaptés à la nature des produits et l’achat ferme de l’ensemble de la production destinée à l’exportation. 

    En complément du premier, le deuxième projet consiste en la mise en place d’une unité de stockage, de triage, de conditionnement et de valorisation des produits agricoles.

    Le troisième projet porte sur la production d’olives en systèmes hyper-intensifs dans différentes régions du Maroc. Pour l’instant, la région de Fqih Ben Saleh aurait les faveurs des investisseurs, mais rien n’est encore arrêté définitivement. Le quatrième projet concerne la mise en place d’une unité de trituration des olives afin de produire de l’huile d’olive extra vierge.

    Les deux partenaires vont par ailleurs diligenter des études de faisabilité pour la réalisation de plusieurs autres projets répondant aux mêmes exigences de création de la valeur ajoutée, de valorisation de l’amont et de l’aval agricoles, de qualité et de préservation de l’environnement.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc