×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marchica: Le Lagoon Resort ouvre ses portes

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5548 Le 03/07/2019 | Partager
    Un projet initié par l’ONCF et l’Agence pour l’aménagement de la lagune
    Le palace de la Mamounia assure l’accompagnement de l’établissement pour son ouverture
    93 clés pour un investissement de 373 millions de DH
    marchica.jpg

    Etendu sur 3,75 ha dans la Cité d’Atalayoun, l’hôtel de luxe conçu dans un esprit balnéo-chic démarre ses activités le 15 juillet prochain (Ph. MLR)

    Après plusieurs années de travaux, le Marchica Lagoon Resort ouvre ses portes le 15 juillet prochain. C’est un établissement initié en association par l’ONCF et l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica pour une enveloppe d’investissement de 373 millions de DH (Cf. L’Economiste n°4087 du 2 août 2013). Et c’est le palace de la Mamounia et ses équipes qui vont assurer l’accompagnement de l’établissement pour son ouverture et ses premiers mois de gestion. Le projet devra contribuer au développement touristique de la lagune et de toute la région orientale.

    A noter que le programme touristique de Marchica est bien plus vaste. Il comprend 4 établissements dont la Lagoon Resort, le Mercure déjà ouvert et d’autres unités en cours de construction en plus de programmes résidentiels, golfs…. Initié en 2008, le projet d’aménagement du Site de la lagune de Marchica a eu pour but de valoriser les richesses naturelles de la région de Nador à travers la réalisation de sept cités thématiques autour de la lagune pour un montant estimé à 26 milliards de DH. Les exigences environnementales portées par le projet devront participer à la préservation du patrimoine écologique de la région de l’Oriental du Royaume. La première phase du projet a consisté en la dépollution de la lagune de Marchica ayant nécessité un investissement de l’ordre de 1,5 milliard de DH. Les travaux de dépollution ont permis l’ouverture d’une passe d’un kilomètre de longueur et de 300 mètres de largeur et ce pour le ressourcement, la purification du milieu marin, et ainsi le rétablissement de l’écosystème marin et le retour des oiseaux migrateurs.

    La lagune de Marchica, classée Site d’Intérêt Biologique et Ecologique (SIBE) ainsi que RAMSAR (Convention sur les zones humides) depuis 2005, est l’une des plus importantes lagunes du pourtour méditerranéen. Etendue sur une superficie de 115km2, cette lagune présente aujourd’hui un intérêt à la fois économique, biologique, écologique et touristique. Et c’est au cœur d’un des 7 projets de l’Agence Marchica, la Cité d’Atalayoun, que s’érige l’hôtel de luxe le Marchica Lagoon Resort. D’une superficie totale de 3,75 hectares, l’hôtel de luxe a été conçu dans un esprit balnéo-chic, sobre et raffiné aux lignes épurées avec une décoration contemporaine qui lui confère une atmosphère de maison de plage…Il dispose de 93 clés et deux restaurants, l’Orientin et l’Assiette ainsi que deux Bars qui constituent: le Yubar avec 18 mètres de hauteur sous plafond ainsi que le Phare, un vrai phare datant du début du 19e siècle qui sera réaménagé en bar lounge. Sans oublier le Spa de 1650 m² avec les marques marocMaroc, Botanika et Christophe Robin. Côté ressources humaines, l’établissement démarre avec 178 collaborateurs pour les différents services de l’hôtel. Le recrutement a privilégié le développement des compétences locales puisque 73% des employés sont de Nador ou de la région avec une moyenne d’âge de 29 ans composée à 28% de femmes.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc