×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Concours des grandes écoles: Attijari arme à nouveau les bûcheurs

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5547 Le 02/07/2019 | Partager
    La 13e édition de la semaine de concentration de sa fondation
    Près de 102 élèves des classes préparatoires scientifiques bénéficiaires
    Des séances de simulation aux oraux dispensées par des enseignants chevronnés
    fondation_attijari_5547.jpg
    La Fondation Attijariwafa bank vient d’organiser la 13e édition de sa semaine de concentration à Ifrane. Près de 102 élèves des classes préparatoires scientifiques en ont bénéficié. Un moyen ambitieux de les préparer plus solidement aux concours des grandes écoles françaises (Ph. FAB)

    La période des concours aux grandes écoles françaises approche à grands pas pour les bûcheurs du Royaume. Afin de mieux les préparer à réussir ces épreuves décisives pour leur carrière, la Fondation Attijariwafa bank vient d’organiser la 13e édition de sa semaine de concentration à l’université Al Akhawayn d’Ifrane. Des séances de révision intensives qui ont bénéficié à plusieurs dizaines de bûcheurs issus des classes préparatoires scientifiques et désirant améliorer leur niveau.
    Cette semaine de concentration, initiée en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, a profité à pas moins de 102 élèves admissibles aux Grandes écoles d’ingénieurs françaises, dont les prestigieux établissements Polytechnique, Centrale Supelec ou encore Mines Ponts. Les candidats choisis ont été sélectionnés par ordre de mérite, parmi les admissibles provenant des classes préparatoires publiques du pays.
    Objectif: outiller ces jeunes pour améliorer sensiblement leurs performances afin d’augmenter leurs chances d’intégrer ces écoles étrangères de renom. Un moyen également de leur faire gagner en assurance en intégrant de solides compétences communicationnelles pour convaincre les membres du jury le jour J. «Notre programme de soutien «Grandes Ecoles pour Tous», qui s’inscrit au profit de la valorisation de l’excellence et de l’égalité des chances, intègre un ensemble d’actions correspondant aux besoins des élèves de classes préparatoires publiques pour augmenter leurs chances de rejoindre les grandes écoles visées. Un moyen d’optimiser comme il se doit leur préparation aux concours en question», souligne ainsi Amina Ben Amar, responsable du Pôle Education & Soutien aux associations de la Fondation Attijariwafa bank.
    Côté programme, l’initiative comportait, en plus d’une quarantaine d’heures de cours intensifs, des sessions pratiques de préparation à l’oral prenant la forme de simulations reproduisant fidèlement les entretiens prévus lors des concours.  Un coaching efficace réalisé par près d’une vingtaine de professeurs de haut niveau et intégrant les différentes matières à préparer, dont notamment les mathématiques, la physique-chimie, l’anglais ou encore le français.
    Une opération stratégique qui entre dans le cadre du programme global de soutien aux classes préparatoires «Grandes Ecoles pour Tous» lancé par l’organisme en 2007. Ce dernier intégrait, parallèlement à cette semaine de concentration, l’équipement en ouvrages de l’ensemble des bibliothèques des centres de classes préparatoires publiques du Maroc (au nombre de 27) ainsi que la formation de bibliothécaires qualifiés et motivés. 

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc