×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    TangerMed: Le Maroc assure sa suprématie

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5546 Le 01/07/2019 | Partager
    Le 1er port de la Méditerranée entre en service
    9 millions de conteneurs de capacité nominale
    26 milliards de DH d’investissements
    tangermed.jpg
     

    Un géant est né. Avec le lancement du port TangerMed II, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour le secteur portuaire marocain. L’extension du complexe TangerMed, officiellement inaugurée par le prince héritier Moulay El Hassan permet au Maroc de régner en maître sur le transport maritime en Méditerranée et de s’arroger une grande part de marché sur l’Atlantique. TangerMed II c’est une capacité supplémentaire de 6 millions de conteneurs standard qui permet de tripler la capacité totale du complexe portuaire TangerMed en la portant à 9 millions, selon Fouad Brini, président du conseil de surveillance de l’Agence Spéciale TangerMed, TMSA. 
    TangerMed II a nécessité plus de 26 milliards de DH d’investissements, dont la moitié des fonds publics, ce qui lui permet de devenir le premier port d’Afrique et de figurer dans le top 50 des terminaux mondiaux. Le port marocain détrône enfin Algésiras qui détenait jusqu’alors le titre de plus grand port de la région.

    Ce dernier est encore dans la course, un projet d’extension est en cours, mais le port de Tanger a déjà pris de l’avance. Le secret de sa réussite est dans la prévoyance qu’ont affiché les autorités marocaines en assurant le lancement du projet lors de la dernière décennie, alors que les économies mondiales étaient en crise et le transport maritime en berne, continue encore Brini. C’est à ce moment que le Maroc avait acté la poursuite du développement du projet d’extension du complexe, permettant au pays de disposer de capacité suffisante lorsque l’économie mondiale a commencé à voir le bout du tunnel. Le Maroc a aussi eu la clairvoyance de s’associer avec un géant mondial Maersk et de son bras portuaire, APM Terminals. La société, dont le siège est à Amsterdam, a installé à TangerMed II l’un des ports les plus modernes du continent. Le terminal TC4, baptisé APM Terminals MedPort Tangier a nécessité un investissement de 800 millions de dollars avec une capacité totale de 5 millions de conteneurs. Il dispose de portiques de grues fabriquées par le Chinois ZPMC, l’une des références du marché avec une nacelle double et une hauteur totale dépassant les 65 mètres. Avec un tirant d’eau atteignant les 18 mètres, le terminal est en mesure d’accueillir et de traiter les plus grands porte-conteneurs du moment, comme ceux de la série triple E de Maersk. Les grues sont commandées à distance par les pilotes depuis une salle de contrôle dédiée, cœur battant du terminal. Les conditions de travail se retrouvent, de la sorte, améliorées et la gestion du terminal est plus fluide. Cette automatisation des process permettra d’augmenter la productivité du terminal et de battre de nouveaux records avec 24 mouvements par heure. 

    tangermed2.jpg
     

    A noter que le 2e quai, le TC3 est encore en chantier. Il devra entrer en service au courant de l’année prochaine. Il permettra de compléter l’offre avec un million de conteneurs de capacité additionnelle. Le TC3 est exploité par Marsa Maroc et l’opérateur mondial Eurogate dans le cadre du groupement Marsa International Tangier Terminals (MINTT). La société est concessionnaire pour la conception, la finalisation, la réalisation, l’exploitation et l’entretien du terminal dont la mise en service est prévue vers la seconde moitié de 2020. Le terminal sera conjointement exploité avec les partenaires de Marsa Maroc.

    Maersk étend son empire

    Avec TangerMed, Maersk réussit à étendre ses installations des deux côtés du Détroit. En effet, le géant danois est aussi présent à Algésiras où il exploite un terminal à conteneurs. Mais ce dernier est plutôt tourné vers l’import-export, alors que TangerMed est plutôt un port de transbordement, même si la part des flux nationaux est en croissance, surtout avec le lancement de Renault et dernièrement de PSA. Maersk et APM Terminals sont des sociétés du groupe A.P. Moller – Maersk, un empire logistique intégré leader mondial des services maritimes. Il opère dans 130 pays et emploie 70.000 personnes. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc