×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    La parité en entreprise, vecteur de performance

    Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5545 Le 28/06/2019 | Partager
    Des collaborateurs 14 fois plus engagés
    Un taux de fidélisation de 8 à 9 points supérieur à celui d’entités non paritaires
    Les conclusions de l’étude mondiale de Sodexo sur la mixité en entreprise

     
     

    mounia_fassi_daoudi.jpg

    Pour Mounia Fassi Daoudi, DG de Sodexo Maroc, tous les indicateurs liés à la qualité de vie et à la performance passent au vert dès lors qu’une équipe bénéficie d’un équilibre paritaire entre les genres (Ph. MFD)

    - L’Economiste: Vous venez de mener une étude mondiale sur la mixité en entreprise. Quels sont les grands enseignements à tirer?
    - Mounia Fassi Daoudi:
    On retiendra surtout que la mixité n’est pas un principe idéologique ou une intention charitable envers les femmes, mais c’est un impératif de performance économique de l’entreprise. L’étude menée pendant 5 ans auprès de 50.000 managers montre qu’il y a une relation de corrélation entre la mixité hommes femmes et la performance économique. Pour être plus précise, les équipes managériales dont la répartition hommes femmes se situe entre 40% et 60%, dans les deux sens, sont plus créatrices de valeur et de performance. Notre étude démontre que les équipes managériales, avec une répartition optimale, obtiennent de bien meilleurs résultats sur des indicateurs clés de performance, financiers et non financiers.  La mixité est clairement un levier de performance et il est incontestable que les données chiffrées prévalent sur les idées préconçues. 
     
    - Avez-vous remarqué des écarts entre les grandes et les petites entreprises?
    - De mon point de vue, le sujet de la mixité est une préoccupation qui dépasse la taille de l’entreprise petite ou grande. C’est d’abord une volonté d’un dirigeant et cela repose également sur une culture d’entreprise. Chez Sodexo, nous avons été précurseurs sur l’importance de la qualité de vie, de la diversité et de la mixité en particulier. Notre expérience sur le terrain, nous conforte dans l’idée que la mixité n’est pas un enjeu idéologique mais plutôt une position pragmatique. Il est dans l’intérêt même de l’entreprise de la promouvoir. Plus on arrivera à convaincre, comme nous le faisons aujourd’hui par les chiffres et par l’expérience, que la mixité est un atout majeur, plus on avancera sur ce sujet.  

    - Qu’en est-il au Maroc où la proportion de femmes dirigeantes au sein des plus grandes sociétés marocaines ne dépasse pas les 2%? Et d’où viennent à votre avis les poches de résistances?
    - En effet le chiffre est préoccupant, mais il ne doit pas nous détourner de la vraie réalité de la mixité de façon plus large. Quel que soit le statut, le niveau ou l’échelon des femmes au sein de l’entreprise, l’iniquité n’est pas acceptable.  Aujourd’hui, la faible représentation des femmes dans les instances dirigeantes concentre une bonne partie de l’attention, mais la question de la mixité doit être posée à tous les échelons de l’entreprise. Les poches de résistances existent mais il ne faut pas en faire une fatalité, et ne surtout pas opposer les hommes aux femmes. La mixité n’est pas un combat de genre mais c’est un outil au service d’une vision sociale plus juste. Dans l’entreprise où je travaille, nous revendiquons une démarche inclusive. Les hommes peuvent contribuer positivement au progrès des femmes. D’ailleurs, chez nous, c’est un homme qui est en charge de notre programme de développement des talents féminins vers les positions managériales.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc