×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Analyse

    Tanger prend du galon

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5543 Le 26/06/2019 | Partager
    La ville connaît un développement sans précédent
    TGV, marina, voirie, des équipements à couper le souffle
    9,77 milliards de DH pour la métropole du futur
    tanger_corniche_5543.jpg
    La corniche, l’un des nouveaux attraits de la ville, entièrement réaménagée et remise à l’ordre du jour, avec une marina répondant aux meilleurs standards internationaux (Ph. Adam)

    Tanger-Métropole constitue un modèle de développement urbain inédit au Maroc qui devrait remettre la capitale du détroit en course face à ses rivales de la rive sud de la Méditerranée.
    L’objectif est simple: doter la ville des infrastructures nécessaires pour capitaliser sur la dynamique enclenchée avec le port TangerMed, l’écosystème industriel porté par le secteur automobile et les grands projets d’infrastructure comme le développement du port de Tanger-ville ou la ligne de train à grande vitesse. Tanger-Métropole est un véritable programme de développement multisectoriel qui s’intéresse à différents volets tels le sport, la culture, l’environnement, l’industrie, le commerce, la voirie, les infrastructures de proximité, la santé, l’éducation, etc. Comme on peut le remarquer, la liste est longue et explique le montant de l’investissement, trois fois supérieur à celui dédié au programme de développement précédent. En plus des nouveaux accès de la ville ou encore les parkings souterrains, le programme de Tanger-Métropole ne manque pas d’apporter son lot de nouveautés.
    C’est le cas de la mise en place d’une cité des sports sur une soixantaine d’hectares. Elle regroupe plusieurs terrains de sports allant du tennis au foot, en passant par la pétanque, en plus d’un hôtel et d’un centre commercial dédié au sport, dans ce qui semble une suite au grand stade de Tanger. Cette composante devrait être prête avant la fin de l’année.
    En matière d’organisation urbaine, le programme apporte plusieurs idées originales. C’est le cas d’une réserve foncière dédiée à l’industrie. Elle est prévue au sud de la ville et complétera le réseau des zones industrielles que compte la région. D’autre part, le programme prévoit le déplacement des industries source de nuisances ou de bruit en périphérie. Ce sera aussi le cas de l’ensemble des services communaux générant des déplacements qui déménageront vers la périphérie. Une initiative qui permettra d’alléger la pression sur le centre-ville et de lui rendre la paix et la quiétude qui le caractérisaient avant.

    Là où se situe «l'action»

    tanger_corniche_2.jpg
     

    L’une des dernières pierres à avoir été posée sur cet édifice et non des moindres est la liaison ferroviaire à grande vitesse, le TGV. Cet élément structurant, inauguré en novembre dernier, permet de connecter Tanger à Rabat en un peu plus d’une heure et Casablanca en deux heures. Il s’agit d’un véritable rapprochement qui permettra de réduire distance et temps de voyage mais aussi d’étendre les marchés pour les entrepreneurs des deux régions. De la sorte un commerçant de Tanger pourra partir à Casablanca, traiter ses affaires et revenir dans la journée sans les contraintes ni la fatigue que suppose la route, seule alternative pour l’écrasante majorité. Même par rapport à l’avion, le TGV offre une multitude d’avantages. Alors que par air, Casablanca et Tanger sont desservies de manière décentrée, via un aéroport situé à plusieurs kilomètres du centre de la ville. Le TGV permet de déposer les passagers au centre-ville, là où se situe «l’action». 
    Même pour les opérateurs touristiques, le TGV permettra de doper de façon notable leurs chiffres d’affaires en permettant d’attirer plus de clients nationaux, mais aussi internationaux, une réalité qui commence à prendre forme.
    La ville de Tanger profite déjà pleinement de cet outil. Plus d’un million de passagers l’ont déjà pris pour se déplacer entre Casablanca et Tanger.
    D’autres éléments permettent d’embellir et d’améliorer l’offre de la ville dans le cadre du programme Tanger-Métropole. C’est le cas de la marina et du port de pêche inaugurés l’été dernier et qui ont permis de doter la ville d’équipements maritimes de haute facture. 

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc