×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Un salon pour encourager les jeunes à lire

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5534 Le 13/06/2019 | Partager
    Une première édition organisée par la librairie Porte d’Anfa à Casablanca
    Des séances dédicaces avec une quinzaine d’auteurs reconnus
    Lecture, création littéraire, dessin… Des ateliers en parallèle animés par des experts
    lecture_jeunes_034.jpg

    La librairie Porte d’Anfa organise les 15 et 16 juin son premier salon du livre jeunesse. Un évènement destiné aux enfants et organisé avant tout pour pousser les plus jeunes à délaisser leurs tablettes pour se consacrer davantage à la lecture de romans et de BD (Source: LPA)

    Pousser les enfants à mettre de côté leurs tablettes pour se consacrer davantage à la lecture de romans et de bandes dessinées. C’est dans cette optique que la librairie Porte d’Anfa organise les 15 et 16 juin à l’Ecole française internationale de Casablanca (EFI) son premier salon du livre jeunesse. Un évènement qui permettra aux plus jeunes de rencontrer des écrivains nationaux et étrangers, mais également de se familiariser en douceur avec l’art de la plume.

    L’évènement, destiné au grand public, attend près de 10.000 enfants âgés de 3 à 13 ans dans ses stands. Objectif: leur redonner goût à la lecture. «Nous avons organisé ce salon pour rapprocher les tout petits et leurs aînés du livre, un patrimoine immatériel qui a perdu de sa valeur au fil des années au profit d’écrans froids et sans vie», confie avec intérêt la propriétaire de la librairie Amina Masnaoui.

    Le salon sera marqué par la participation d’une quinzaine d’auteurs, venus directement à la rencontre de leur jeune public pour des séances de dédidaces riches en émotions et en surprises. Parmi ces derniers notamment, des écrivains français, dont Jean-Philippe Arrou-Vignod à qui l’on doit «Le camembert volant» paru dans la collection Folio Junior, Aurélie Gerlach, à l’origine des séries pour enfants Lola Frizmuth et Anna Z42, ou encore, Florence Pinaud, laquelle a publié notamment des documentaires jeunesse, dont notamment «C’est mathématique», récompensé au Prix d’Alembert 204. Seront également de la partie, plusieurs plumes marocaines, dont la conteuse Jamila Chadid, connue pour avoir pris part à l’écriture de deux manuels scolaires en langue arabe du Centre d’étude arabe.

    La manifestation comprendra également plusieurs ateliers originaux pour donner envie de lire aux tout petits. Sont ainsi prévues des séances de lecture en langue française et arabe, ainsi qu’un laboratoire de création littéraire.

    «L’illustrateur français Emmanuel Ristord dessinera des histoires sorties tout droit de l’imagination des enfants, qu’ils emporteront ensuite avec eux sous forme de livrets. Un moyen de donner du sens aux mots de manière imagée», souligne la responsable. D’autres ateliers artistiques et plus manuels seront, en outre, organisés, parmi lesquels des séances de dessin, ou encore, la création de mets culinaires à déguster sur place en présence du chef cuisinier Abdelahad Elmarzouki, primé au Masterchef 2016.

    L’évènement aura aussi une dimension sociale, les organisateurs ayant en effet conclu un partenariat avec SOS Village Maroc pour inviter plusieurs enfants de l’association à y prendre part. Les bénéficiaires, qui recevront à cette occasion plusieurs dizaines de livres, auront par ailleurs l’occasion de jouer une courte pièce de théâtre pour dévoiler toute l’étendue de leurs talents artistiques.

    Karim AGOUMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc