×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:5533 Le 12/06/2019 | Partager

    ■ Un homme forcé d’indemniser son ex-femme pour ses tâches ménagères
    La justice argentine a condamné un homme à indemniser son ex-femme en lui versant 8 millions de pesos (environ 173.000 dollars) pour les tâches ménagères qu’elle a faites pendant leurs 27 ans de mariage, a rapporté lundi la presse locale. Cette femme de 70 ans, diplômée en économie, s’est consacrée à l’éducation de ses enfants et aux travaux du foyer pendant leur vie commune. «La dépendance économique des femmes vis-à-vis de leurs maris est l’un des mécanismes centraux à travers lesquels on subordonne les femmes dans la société», a expliqué la juge Victoria Fama. La magistrate a fixé une «somme raisonnable pour rééquilibrer la situation économique disparate des époux». «Après 27 ans de mariage, le prévenu l’a quittée alors qu’elle avait 60 ans révolus, âge auquel les femmes perçoivent la pension de retraite, se voyant privée d’accès au marché du travail», lit-on dans le jugement. Le couple s’est séparé en 2009 et a divorcé en 2011. La compensation économique a été introduite dans le Code civil en 2015. Elle peut consister en un versement unique, un revenu, l’usufruit de certains biens ou de toute autre manière convenue par les parties.

    ■ Un ministre prône la chasse au castor

    cari_insolie_033.jpg

     

    Le ministre polonais de l’Agriculture a évoqué les vertus aphrodisiaques de la viande de castor pour promouvoir la chasse de ces rongeurs protégés mais qui sont accusés de causer des dégâts. «Si les gens se rappellent que la queue de castor a, paraît-il, des vertus aphrodisiaques il peut s’avérer que le problème du castor sera résolu», a déclaré le ministre lors d’une réunion au parlement dont l’enregistrement vidéo a été diffusé vendredi par la chaîne commerciale TVN24. Mais le Premier ministre Mateusz Morawiecki a fait savoir qu’il n’avait aucune intention d’ouvrir la chasse au castor. Selon le ministre, Jan Krzysztof Ardanowski, les quotas de la chasse au castor, une espèce protégée par la Convention de Berne sur la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel en Europe, restent loin d’être épuisés. Selon lui, «actuellement on ne sait pas quoi faire» avec cet animal, une fois abattu. Le castor est un rongeur très actif, connu pour construire en milieu aquatique ou zones humides, en s’attaquant aux arbres, des barrages et autres abris.
    M. Ardanowski a annoncé aux journalistes avoir entrepris des démarches en vue d’inscrire le castor sur la liste des animaux que l’on peut chasser et de le considérer comme une espèce comestible.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc