×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Benatiq se mobilise pour les Marocains d’Italie

    Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:5533 Le 12/06/2019 | Partager
    Une caravane sillonne le pays, selon un format de guichet unique
    Des représentants de l’Administration impliqués
    L’opération coïncide avec le démarrage de la saison estivale

    Après le succès du concept du «guichet unique mobile au service des Marocains du monde»  en Espagne il y a quelques semaines, Abdelkrim Benatiq a décidé de le dupliquer en Italie entre le 14 et le 16 juin.

    Ce programme, conçu par le ministre des MRE et des Affaires de la migration, sera organisé simultanément dans plusieurs villes italiennes dont notamment Rome, Naples, Turin, Milan, Vérone, Bologne et Palerme. Le calendrier prévoit de le reproduire en Hollande avant de l’étendre aux pays du Golfe où les problèmes des Marocains sont nettement différents de ceux d’Europe. Par la suite, la formule sera généralisée à l’Afrique et à l’Amérique du Nord.

    Ce concept, basé sur la proximité, intervient au début du lancement de l’opération Marhaba (du 5 juin au 15 septembre), qui marque le retour massif de la communauté marocaine établie à l’étranger. Ce qui fait qu’au cours de semaines à venir, le ministre de tutelle sera constamment sollicité pour faire des exposés sur les préparatifs logistiques et sociaux pour leur assurer un meilleur accueil. Des présentations seront faites au niveau du Conseil de gouvernement et du Parlement. D’ailleurs, la réunion annuelle de la commission interministérielle, présidée par le chef du gouvernement, est prévue pour le 18 juin.

    En tout cas, la grande originalité de la formule est ailleurs: au cours de cette caravane, les responsables du département des MRE et des Affaires de la migration seront accompagnés par des collègues des ministères de l’Intérieur, de la Justice, de l’Habitat et du Transport. Ils seront appuyés par des représentants de la Conservation foncière, de la Douane, des impôts, de la CNSS et de la CIMR. Le format arrêté consiste à les répartir en 5 groupes pour prendre en charge les MRE des régions que l’ambassade et les consulats du Maroc auront préalablement invités. Ces responsables vont essayer de régler les problèmes sur place, en prenant contact avec leur administration d’origine.

    «Si la solution est trouvée, c’est tant mieux. Sinon, la personne va suivre le dossier pour le régler plus tard au Maroc», indique le ministre. En tout cas, les problèmes rencontrés par les MRE relatifs au monde judiciaire sont liées à des plaintes pour non paiement des locations de biens immobiliers, à l’héritage, aux divorces et à la garde des enfants. Pour régler ce volet, chaque groupe compte sur la présence de deux magistrats venus du Maroc. Pour cette expérience en Italie où l’émigration marocaine est récente, il y a de fortes attentes en matière de commerce, particulièrement celles liées au transport et à la douane.

    La formule développée par Abdelkrim Benatiq paraît simple mais dont l’impact dépasse les prévisions. Sa vision est claire: «les différentes rencontres programmées dans le cadre du guichet unique seront accompagnées et encadrées, selon un concept novateur et stratégique. Celui-ci est basé sur une approche participative, à travers la mobilisation d’un ensemble de départements et institutions publiques concernés par les affaires des Marocains du monde».

    Dans sa conception, il a visiblement cherché à concrétiser la consigne royale contenue dans le discours du Trône de 2015. En effet, à cette occasion, SM le Roi avait lancé un appel pour «une meilleure communication et interaction avec les membres de la communauté marocaine à l’étranger, en rapprochant les services, simplifiant et modernisant les procédures, respectant ainsi leur dignité et protégeant leurs droits fondamentaux».

    C’est pourquoi le tour de table de ces rencontres connaîtra la participation de la communauté marocaine, des organisations de la société civile basées en Italie et le corps diplomatique et consulaire. L’initiateur de ce projet a été si attentif aux spécificités de la communauté marocaine au point de prévoir, dans le staff, des représentants de l’Ircam pour les questions liées à la promotion de la culture amazighe dans les milieux immigrés. Au-delà de cet aspect linguistique, l’objectif de cette opération est de se mettre à l’écoute en vue d’orienter et de régler les problèmes rencontrés par les Marocains d’Italie, estimés à 770.000 personnes.

    En déplaçant les fonctionnaires marocains dans différents secteurs en Italie, Abdelkrim Benatiq veut soulager les MRE. Pour lui, «il ne faut plus que nos compatriotes perdent leur temps dans les tracasseries administratives. Il est impératif qu’ils le consacrent aux vacances en famille». Le ministère en charge de cette communauté ne manquera pas de saisir cette occasion pour sensibiliser les Marocains du monde sur les différents services en relation avec les Marocains du monde dont plus de 2,7 millions rentrent l’été au pays.

    Accompagnement

    Pour le ministère de tutelle, ce programme vise l’accompagnement et le suivi de proximité de la situation des MRE d’Italie ainsi que la sensibilisation et l’échange autour de leurs différentes préoccupations économiques, administratives, sociales et culturelles. Il cible également la vulgarisation des nouveaux services mis en place par les départements ministériels et les institutions publiques concernés par les affaires des MRE. Tout cela doit être en harmonie avec les besoins et les attentes, en mettant en œuvre de nouveaux mécanismes pour faire face aux différents défis liés aux services des MRE. C’est aussi une opportunité pour ces départements présents dans cette caravane de communiquer directement avec les concernés sur les nouvelles dispositions et les procédures administratives et juridiques concernant leurs requêtes.

    M.C.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc