×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Opération Marhaba: Les dates à éviter

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:5533 Le 12/06/2019 | Partager
    Week-ends et dernière semaine d’août, déconseillés
    Les billets open à confirmer d’avance
    operation_marhaba_033.jpg

    26 départs par jour sont prévus depuis TangerMed en direction d’Algésiras et de Motril. D’autres ferrys pourraient aussi être programmés en renfort durant les périodes pleines

    L’opération Marhaba a entamé ses premiers tours de roue depuis le 5 juin dernier. Comme d’habitude, les premiers jours de cette opération ne connaissent pas une forte affluence. Ce n’est qu’à partir du mois de juillet que la cadence des arrivées et ensuite des retours des MRE commencera à prendre de l’ampleur.

    L’autorité portuaire recommande vivement d’éviter les journées de forte affluence, selon les prévisions pour Marhaba 2019. Elles coïncideront lors de cette campagne avec les dimanches et les cinq derniers jours de juillet où sont attendus plus de 18.000 passagers et 5.000 véhicules par jour.

    Le mois d’août verra la cadence augmenter d’un cran, à l’aller et au retour, la dernière semaine de ce mois et les premiers jours de septembre sont parmi les dates à éviter, recommande-t-on aux Marocains du monde et aux voyageurs en général.

    A rappeler que la campagne 2018 avait été caractérisée par un afflux exceptionnel et massif de MRE. Lors des derniers jours d’août 2018, plus de 50.000 passagers par jour ont été enregistrés au port TangerMed lors des périodes de pointe avec des délais d’attente dépassant les 18 heures.

    Même si le scénario de l’année dernière n’est pas près de se répéter, il a marqué les esprits, et les efforts de tous les intervenants se concentrent pour éviter qu’il ne se reproduise.

    Parmi les mesures prises, la non-reconduction des billets open par les compagnies maritimes. Selon les opérateurs, ces billets ont été à l’origine des déboires l’an dernier et pour 2019, il sera prévu de confirmer d’avance la date du retour pour éviter tout désagrément.

    Au niveau de la flotte, de nouveaux bateaux devraient aider à transporter les Marocains du monde. C’est le cas de la compagnie Intershipping qui affrètera le Galaxy, qui sera opéré sur la ligne TangerMed-Algésiras. Il viendra épauler le Med Star, mis en service l’an dernier.

    AML opérera elle aussi avec deux bateaux, l’Amman et le Morocco Star, FRS pour sa part exploitera le Kategatt et le Tanger Express, le Miramar Express sera réservé quand à lui pour la ligne TangerMed-Motril. Trasmediterranea opérera avec le Ciudad de Malaga et  Las Palmas, alors que Balearia affrètera le P. Langlada.

    Au total, 26 départs par jour sont actuellement disponibles à partir de TangerMed en direction des ports espagnols d’Algésiras et de Motril, et il n’est pas à écarter que d’autres ferrys soient affrétés au plus fort de la saison d’été pour booster la capacité de transport.

    Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc