×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Electroménager: Les ventes repartent à la hausse

    Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5516 Le 15/05/2019 | Partager
    Une progression de 6,2% à fin mars
    La coupe d’Afrique devra relancer les téléviseurs
    electromenager_016.jpg

    Les biens d’équipement réalisent plus de 6% de croissance, par rapport à la même période de l’an dernier. La performance a été portée par les téléphones, le petit électroménager et le grand

    Le marché des biens d’équipement commence 2019 au vert. Les ventes ont progressé de 6,2% en ce premier trimestre par rapport à la même période de l’an dernier, soit un chiffre d'affaires global de 3,6 milliards de DH. Principalement conduit par le gain sur les smartphones, le petit et le grand électroménager, le premier trimestre montre les prémices d’une année prospère malgré la forte régression du brun (téléviseurs à écran plat).

    La bonne performance des smartphones et appareils de télécommunication a particulièrement boosté les ventes. Ces biens d’équipement réalisent plus de 2 milliards de DH de chiffre d’affaires, soit 56% des ventes globales sur la période et affichent 12,6% de croissance des ventes par rapport à la même période de l’an dernier.

    Les articles de préparation culinaire (robots de cuisine, grille-pain, mixeur, cuit vapeur…) et aspirateurs, regroupés dans la catégorie petit électroménager, réalisent plus de 13% de croissance pour des ventes atteignant 171 millions de DH. Dans la famille des gros électroménagers, les équipements de lavage (lave-linges, lave-vaisselles et sèche-linges) ou encore les encastrables (hotte aspirante, plaque de cuisson...) dopent les ventes, qui atteignent 804 millions de DH, soit une croissance de 6,4%.

    La croissance des ventes de ces catégories de produits a lieu dans un contexte où les encours de crédits ont progressé de 5,9% sur 1 an (1,3% sur trois mois), ce qui est au-dessus de la moyenne générale. Quant aux taux de crédit à la consommation, ces derniers n’ont pas fortement baissé: 0,04 point en moins par rapport aux trois derniers mois de 2018, allant de 6,44 à 6,41%.

    Par canal de distribution, les enseignes spécialisées ont le plus profité de la hausse des ventes au cours du trimestre passé, revendiquant 20% des transactions, devant les hypermarchés (10%) et les enseignes spécialisées dans les mobiles (7%), au détriment des canaux traditionnels (grossistes).

    «Les consommateurs préfèrent les services associés: livraison, installation et garanties offertes par les magasins spécialisés, malgré le surcoût de 200 DH que les premiers répercutent sur les prix de vente», explique un gérant d’enseigne spécialisée.

    A l’inverse, les ventes de l’électroménager brun (téléviseurs et électronique grand public) ont baissé de 12,6%, atteignant 604 millions de DH de chiffre d’affaires. Les ventes devraient repartir à la hausse dans les prochains mois compte tenu de l’organisation de la CAN 2019, qui se tiendra du 21 juin au 19 juillet prochains. Les réfrigérateurs et congélateurs devraient, également, enregistrer des pics d’acquisitions, compte tenu de la saison estivale et la fête du mouton.

    M.Ko.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc