×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Ideo Factory forme par le virtuel

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5506 Le 30/04/2019 | Partager
    Des simulations en 3D proposées aux salariés à partir de 30.000 DH
    Un moyen d’améliorer leurs compétences sans prise de risques
    Lydec premier client de cette méthode révolutionnaire
    ideo-factory-006.jpg

    Ideo Factory vient de lancer sous nos latitudes des formations entièrement virtuelles. Destinées aux salariés et recréant fidèlement leur environnement de travail, elles permettent d’améliorer leurs compétences sans la présence de risques (Ph. Ideo Factory)

    Développer les compétences des salariés en les plongeant dans un monde virtuel  photo-réaliste. C’est le pari relevé par Ideo Factory. Le groupe, leader dans le domaine du digital learning, vient en effet de lancer en partenariat avec la start-up française Immersive Factory l’Immersive Learning. Une méthode de formation révolutionnaire destinée aux entreprises qui tire parti de la technologie pour améliorer le savoir-faire des troupes.

    Cette technique de simulation à la fois innovante et ludique, destinée aussi bien aux apprenants qu’aux employés les plus chevronnés, recrée à l’aide d’un casque et de manettes un environnement ou une situation professionnelle précise se rapprochant autant que possible de leurs responsabilités.

    Le recours à la 3D et à la 360 permettent plus précisément de reconstituer fidèlement le décor de travail et d’intervention de l’utilisateur, qui peut alors tester des stratégies «en live» ou s’entraîner à dompter les imprévus du quotidien.

    Les formations, disponibles en langue arabe et française, sont proposées à partir de 30.000 DH par journée d’intervention. Elles comprennent des «immersions individuelles» d’une durée ne dépassant pas les 30 minutes et classées par thèmes adaptés à tous les domaines d’activité.

    Parmi les plus utiles et les plus intéressants disponibles notamment, la chasse aux risques ou encore le travail en milieu confiné pour apprendre à gérer les risques d’incendies. D’autres formations «sur mesure» sont également proposées à partir de 300.000 DH. «L’entreprise a la possibilité de commander un module répondant à ses besoins spécifiques, qu’elle pourra ensuite redéployer à l’infini», explique dans ce sens le fondateur d’Ideo Factory Oussama Esmili.

    L’immersive Learning permet aux salariés de tester leurs connaissances en situation réelle, la prise de risques en moins. Un moyen d’évoluer dans son métier et d’accumuler de l’expérience en toute sérénité sans s’exposer au danger.

    «Nous pensons que ces nouvelles modalités de formation sont là pour durer, car elles proposent un degré d’interactivité inégalé qui permet réellement à l’apprenant de se former par la pratique. Ce sont des avantages qui sont particulièrement importants dans des domaines comme la sécurité», souligne le responsable du groupe.

    L’offre a déjà séduit un premier client sous nos latitudes. Lydec possède en effet déjà son propre module de formation sur la consignation électrique, qui permet à ses salariés d’intervenir sur les installations de réseaux à haute et basse tensions en toute sécurité.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc