×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Emmanuel Macron s’adresse aux Français

    Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5496 Le 16/04/2019 | Partager
    D’autres mesures pour sortir de la crise des «gilets jaunes»
    Des réponses aux questions soulevées pendant le grand débat

    Macron Acte 2. Après avoir fait monter les attentes, Emmanuel Macron devait dévoiler  hier lundi dans la soirée aux Français ses réponses au grand débat et à la crise des «gilets jaunes».

    Le président français fait face à plusieurs défis au niveau national mais aussi à l’international: Brexit, élections européennes du 26 mai ou encore l’ouverture de négociations commerciales entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Voici quelques pistes dévoilées par la presse française quelques heures avant la rencontre du président:

    ■ Envisagé: La piste la plus probable est une baisse de l’impôt sur le revenu, avec l’ajout de nouvelles tranches d’imposition pour le rendre plus progressif. Il existe actuellement en France cinq tranches, dont s’acquittent 43% des contribuables: 0%, 14%, 30%, 41% et 45%. Aussi, une réindexation des «petites retraites» sur l’inflation est à l’étude. Il s’agirait d’un revirement alors que le gouvernement a limité la hausse des pensions de base à 0,3% au 1er janvier, bien en deçà de l’inflation (1,8% en 2018), afin d’économiser 2,8 milliards d’euros. Il est question d’améliorer le paiement de la pension alimentaire aux mères célibataires.
    Sur la liste des propositions figurent aussi l’introduction d’une dose de 20% de proportionnelle pour les élections législatives au lieu des 15% évoqués jusqu’à présent ou encore l’idée de mettre davantage de fonctionnaires sur le terrain et moins dans les administrations centrales. Ceci avec l’ambition de rendre accessibles les services publics aux citoyens en moins de 30 minutes. D’autres volets seraient évoqués comme la création d’une Banque européenne pour le climat afin de financer la transition écologique du continent, la suppression des avantages  (rémunérations, services...) des ex-présidents, Premiers ministres et ministres outre le remplacement ou la réforme de l’école nationale d’administration (l’ENA).

    ■ En débat: Plébiscitée sur le site du grand débat, la remise à plat d’une partie des 474 «niches» fiscales, qui coûtent ensemble près de 100 milliards d’euros selon le ministère des Finances est également défendue. Par rapport à l’âge légal de la retraite, le Premier ministre Edouard Philippe et plusieurs ministres ont suscité la confusion récemment en assurant que la réforme envisagée ne toucherait pas à l’âge légal de 62 ans (promesse de campagne d’Emmanuel Macron). Tout en évoquant un possible allongement de la durée du travail pour financer la dépendance et le grand âge. Instaurer un taux de TVA à 0% sur les produits de première nécessité, une revendication des «gilets jaunes», qui impliquerait d’obtenir un accord préalable de la commission européenne. La hausse de la taxe carbone, à l’origine de la crise est exclue dans l’immédiat. Mais l’exécutif reste vague pour l’année 2020 et au-delà. En ce qui concerne la suppression totale du glyphosate en trois ans, pesticide classé comme «cancérogène probable»: c’est  impossible d’ici à 2021, a signifié Emmanuel Macron qui s’y était pourtant engagé…

    Ecarté

    Le retour de l’Impôt sur la fortune (ISF), voulu par 77% des Français, selon un sondage Ifop et fermement écarté par Emmanuel Macron. Mais un élargissement de l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière, pour les gros patrimoines (à partir de 1 million au lieu de 1,3), est avancé par certains. Modifier les règles sur la taxation des héritages: «On n’y touchera pas tant que je serai là», a prévenu le président à l’automne.

    emmanuel-macron-096.jpg

     

     

     

    F. Z. T. avec AFP

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc