×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    L’art au service des enfants abandonnés

    Par Karim Agoumi | Edition N°:5495 Le 15/04/2019 | Partager
    SOS Villages d’enfants tient son prochain gala caritatif le 27 avril au Hyatt
    Ferdaous, Lamiss Violoniste et Asmaa El Arabi comme guest-stars
    Les fonds récoltés utilisés pour prendre en charge et réinsérer les orphelins du groupe
    sos-villages-denfants-095.jpg

     Les mélomanes seront ravis. SOS Villages d’enfants organise le 27 avril son prochain gala caritatif. Une soirée emplie d’émotion et de magie qui mettra en scène des artistes de renom dont notamment la chanteuse à la voix d’or Ferdaous et la performeuse engagée Lamiss Violoniste (Ph. Fadwa Al Nasser)

    85.000 enfants sont actuellement privés de famille et placés dans des centres au Maroc. C’est pour dessiner un sourire sur leur visage et leur insuffler une bonne dose d’espoir à travers l’art que SOS Villages d’enfants organise le 27 avril un gala caritatif qui mettra en scène de nombreuses stars de la chanson et de la scène humoristique marocaine.

    Un spectacle inédit empli d’émotion et de magie dont les fonds seront entièrement utilisés pour subvenir aux besoins des orphelins de l’organisme et contribuer à leur insertion socioprofessionnelle.

    La soirée, qui se tiendra au Hyatt Regency de Casablanca, sera marquée par la participation de la diva Ferdaous, qui a déjà collaboré deux fois dans le passé avec l’association. La chanteuse revisitera de grands classiques comme Oum Kalthoum ou encore Fayruz en y intégrant des sonorités plus modernes dont notamment du jazz.

    Objectif: sensibiliser le grand public à la cause des orphelins en véhiculant à travers sa musique des valeurs d’entraide et de partage. «L’art constitue le meilleur moyen de toucher le cœur des Hommes», confie-t-elle ainsi avec beaucoup d’enthousiasme.

    Autre guest-star de ce show engagé, la violoniste et performeuse Lamiss Violoniste qui jouera une musique rythmée et mélangeant à la fois flamenco, pop et celtique. Des compositions personnelles et inspirées à travers lesquelles la jeune prodige souhaite diffuser avant tout espoir et compassion.

    L’humour sera aussi au rendez-vous grâce à Asmaa El Arabi, dont les sketchs incisifs et l’esprit de dérision permettront de faire rire mais également de méditer sur un phénomène particulièrement présent au sein de la société. Enfin, une vente aux enchères est également prévue, incluant des peintures et bijoux de grands noms nationaux et internationaux du domaine.

    Un gala dont les ventes des billets  seront entièrement reversées à l’association pour financer la prise en charge de ses orphelins. Mais pas seulement. L’organisme compte également sur la générosité de ces donateurs et sur leur engagement à devenir «parrain officiel» de l’un d’entre eux.

    «SOS Villages d’enfants ne bénéficie que de très peu de subventions de la part du gouvernement. Nous comptons sur tout un chacun pour relayer l’information et faire connaître nos programmes afin d’augmenter sensiblement notre notoriété», souligne la directrice du groupe Béatrice Béloubad. «Nous prévoyons de dépasser le million de DH récoltés», ajoute la responsable.

    SOS Villages d’enfants existe depuis 35 ans sous nos latitudes. L’association, qui prend quotidiennement directement en charge quelque 562 enfants abandonnés, a créé à ce jour pas moins de 5 villages leur offrant à la fois suivi individualisé, sécurité et reconstruction psychologique. L’organisme a également mis en œuvre des programmes de renforcement des familles qui profitent à près de 265 bénéficiaires.

    Objectif: venir en aide à des mères «seules» et en détresse en les formant à rejoindre la vie active et en subvenant aux besoins vitaux de leurs enfants. Des actions qui ont permis d’offrir à ce jour autonomie et indépendance à près de 412 jeunes défavorisés.

    Karim AGOUMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc